Aggravation de la tragédie congolaise

Espace réservé à la Représentation UDPS BELUX

Modérateur : Lacoste

Verrouillé
Avatar du membre
udps_be
Administrateur - Site Admin
Messages : 710
Enregistré le : sam. août 05, 2006 8:41 pm

Aggravation de la tragédie congolaise

Message par udps_be » ven. avr. 16, 2010 12:30 pm

La tragédie congolaise ne fait que s’aggraver : Nous devons prendre nos responsabilités pour sauver notre Pays et notre Peuple avant que tout ne soit trop tard, c’est-à-dire avant que nous ne perdions totalement et irréversiblement notre Pays, qu’on n’atteigne le génocide complet de notre Peuple, le Désastre total et le Chaos Final.

Réf. : UDPS/BELUX/RBL/DE/050/04/2010

1. L’UDPS ne cesse de dénoncer la tragédie qui sévit au Congo et tous les faux schémas de solutions présentés soit-disant pour y remédier. L’UDPS propose la Solution vraie, valable et durable à cette tragédie.

2. « Congo is de grootste tragedie op aarde” (traduction: Le Congo est la plus grande tragédie sur terre) . Cfr Le Journal belge Metro du lundi 17 novembre 2008. Ce journal Metro version flamande reproduit la phrase de M. Tim Butcher, Journaliste anglais correspondant de Daily Telegraph envoyé au Congo en 2000. Il a remonté tout le Fleuve Congo à partir du Lac Tanganyika jusqu’à Kinshasa. Il a vu Joseph Kabila accéder au Sommet de l’Etat Congolais en Janvier 2001. Et il a écrit en 2008 un livre intitulé Bloedriver (Le Fleuve du Sang) à partir de ce qu’il a vécu et vu au Congo durant les 7 années premières années du règne de Joseph Kabila (2001-2008). Il affirme dans ce livre que c’est pendant le règne de Joseph Kabila que le Congo est devenu la plus grave tragédie sur terre.

3. Tous les Rapports ne cessent de dénoncer les humiliations, les horreurs, les cruautés, les atrocités et les crimes de sang, les crimes contre l’humanité, le crime de génocide, les massacres à large échelle, les assassinats politiques, les viols, les violences sexuelles, les conflits fratricides, les graves violations des libertés et des droits de l’homme, les déplacements forcés des milliers des personnes, le trafic illicite des armes, l’enrôlement des enfants dans l’armée congolaise et dans les armées et les milices étrangères….

4. Certains responsables politiques étrangers courageux stigmatisent l’absence d’Etat, d’Etat de droit et d’Etat de droit démocratique au Congo ainsi que l’absence d’hommes d’Etat, démocrates et humanistes à la tête du Congo. Selon ces responsables politiques, le Congo est le pays du Tiers-Monde le plus détruit, le plus pillé et le plus corrompu et la population congolaise parmi les populations les plus paupérisées de la Terre malgré les richesses et les potentialités immenses dont regorge le Congo. Ces responsables politiques fustigent la complicité de certains responsables politiques étrangers qui recommandent la diplomatie du silence devant la tragédie congolaise qu’ils qualifient comme étant la plus grave des catastrophes humanitaires, politiques, sécuritaires, militaires, alimentaires et écologiques de tous les temps. Parmi ces responsables politiques, il y a notamment M. Karel De Gucht, ancien Ministre belge des Affaires étrangères et l’actuel Commissaire Européen au Commerce. Cfr : notamment sa Carte Blanche dans le Journal belge Le Soir du samedi 20 et dimanche 21 mars 2010, pp. 16-17.

5. L’expertise de l’UDPS (diagnostic et solution) sur la tragédie congolaise est aujourd’hui partagée par les experts et les analystes internationaux objectifs, sérieux et crédibles. C’est le cas notamment des experts belges, français et américains qui ont publié un livre intéressant intitulé Réformes au Congo (RDC) : attentes et désillusions (Cahiers Africains, Afrika Studies, n° 76, L’Harmattan, 2009).

Fait à Bruxelles, le 12 Avril 2010.
Dr François Tshipamba Mpuila
Représentant de l’UDPS/BELUX
Contact : GSM 0032-485-270-866 ; E-mail : tshipambampuila@yahoo.fr; Website : http://www.udps.be

Verrouillé