MENSONGE AU CONGO

Avatar de l’utilisateur
Lacoste
Administrateur - Site Admin
Messages : 566
Inscription : mar. août 08, 2006 4:18 pm
Localisation : Udps

MENSONGE AU CONGO

Message par Lacoste »

Bon nombre des congolais se souviendrons encore du refus de L'UDPS de participer aux élections pour non organisation du recensement de la population,cette décision est presque à la base de la crise qui secoue actuellement ce parti et une franche partie de la population, pour les uns le parti devrait participer pour d'autre par contre non. Et tout récemment le gouvernement s'est lancé dans un vaste" chantier de reconstruction" du moins ce qui se dit au niveau de leurs médias .Et ici encore bon nombre de nos concitoyens sont divisés pour les uns, ces 5 chantiers sont un début du relance du développent de notre pays et pour d'autres par contre, c'est un projet sans lendemain tant qu'il pas eu une expertise socio -économique de notre pays qui passe par un recensement.

Le mot recensement revient souvent dans les arguments des uns et des autres et nous avons mener notre petite enquête à ce sujet dans le but de départager les antagonistes.

Définition du recensement

le recensement est une opération de dénombrement qui permet de connaître la population d'un pays à une date donnée, les habitants remplissent un bulletin dont l'exploitation statistique permet de connaître les caractéristiques de la population(sexe,âge,profession,condition de logement,lieux du travail ou d'études)pour des ensembles géographiques variés: quartiers.,communes,province"...

But

Le recensement permet de déterminer les besoins de la population en termes d'équipement collectifs: hôpitaux,transport publics....Il fournit également la population légale à laquelle se réfèrent de nombreux textes de lois concernant les élections et le financement des collectivités(INSSE France).

Il permet aussi aux responsables locaux élus et cadres territoriaux de disposer d'une photographie régulières de leur territoire et par conséquent de mettre en lumière les évolutions et mutations et faciliter ainsi la mise en oeuvre des politiques prospectives de gestion.

Pourquoi le recensement

La dynamique de la population influe sur chaque aspect du développement humain, social et économique, données statistiques ainsi récoltées servent:
1..Aux pouvoir public d'adapter ou de construire les équipements sportifs aux évolutions de la société(hôpitaux,écoles,équipements sportifs....).

2.Aux professionnels publics et privés de mieux connaître les besoins de la population(nombre des médecins,juges, policier et autres à affecter aux différents coins des provinces,communes.,villes ...).

3.Aux investisseurs d'avoir des données précises pour mieux connaître leur clientèle potentielle ou les disponibilités de main-d'oeuvre.

Conclusion

Le recensement est une opération d'utilité publique destinée à organiser la vie sociale et il est une des conditions de fonctionnement de la démocratie.

Ainsi s'inspirant de la synthèse du cours de la démographie élémentaire il y a lieu de se poser des questions sur les élections organisées au congo et surtout du sérieux de 5 chantiers.

nous prenons un cas si simple de la répartition des délègues au parlement national qui se veut proportionnel,sans un recensement il ne reflète pas la réalité, m^me si nous partons du principe des nombres des enrôlés,beaucoup me diront c'est du passé, c'est vrai n'en demeure pas moins c'est une faute.

le kivu au recensement scientifique de 1984 avait une population totale estimée a 3 millions et comme par hasard elle a presque quintuplée 20 ans après
partant du raisonnement qu'il y avait 3 millions d'enrôler en dépit de 5 millions de tués dans la région sans compter la fuîtes de la population pour cause de la guerre encore c'est uniquement la tranche de population en âge de voter c'est à dire 18 ans et plus, qu'en est il de moins de 18 ans?un recensement de la population allait dissiper nos soupçons.
nous avons recensement discuté avec la responsable d'un planning familial ici à bruxelles, elle nous a fait part de ses intentions d'aller distribuer les pilules au congo mais la question qu'elle se pose qu'elle est la repartions en tranche d'âge des femmes par province ou ville ? les autorités du congo sont incapables de produire ces données faute du recensement.

prenons un cas si simple celui de transport à kinshasa, la difficulté de prendre un moyen de transport à kin n'est plus à démontrer les différends gouvernements passés n'ont jamais sus comment résoudre le problème et pour cause ils n'ont pas des données de la population notamment sur:
1. sa répartition par commune; information capitale pour le dispasthing et le nombre des bus a mettre en circulation
2.revenu réel de la population; cette information permet de déterminer le prix du transport lui même et la charge à répercuter au pouvoir public selon le cas..
Je signale par ailleurs ici l'Etat lui même n'a pas un charrois à mettre à la disposition du public, mais une fois de plus on voit l'importance d'un recensement.

Les nombre des hôpitaux ou des écoles à construire là encore une fois dépend du nombre et la répartition de la population, mais force est de constater dans les programme du dictateur en l'occurrence "5 chantiers" on prévoit ces constructions sans aucunes données statistiques sur la population.

le taux de natalité au congo reste que des suppositions.

l'autosuffisance alimentaire d'un pays passe aussi par une connaissance du nombre totale de sa population.
Le gouvernement Angolais après un recensement de sa population il a pu mettre en exergue les non angolais "sans papiers" qui malheureusement se trouvent être nos concitoyens et une fois de plus "le recensement" a résolu un problème.

le recensement est la base d'une vraie relance du développement parcequ'il permet d'obtenir plusieurs données statistiques exploitables dans tous les domaines socio-poltico economique d'un pays.
les recommandations de l'udps notamment en ce qui concerne le recensement sont bien fondées.



Le calcul du revenu par habitant est caculé sur le nombre de la population d'un pays et comme par magie notre gouvernement arrive à fournir cette information à la banque mondiale et le FMI.Quoi de plus normale que le dossier congolais soit toujours classé sans suite.




ces petites remarques se transposent bien sur l'ensemble des projets soci-économique du pays et sans des données issues d'un vrai recensement nos autorités naviguent a vue.nous ne sauront pas formaliser notre système économique et surtout toute projections telles que pronées par nos autorités son fausses


Kabanga abbé <kabangaabbe@yahoo.fr>
Répondre