LA RDC EN CONFERENCE NATIONALE POUR CHASSER L. NKUNDA

Avatar de l’utilisateur
philippe kankolongo
Messages : 16
Inscription : sam. oct. 28, 2006 4:10 pm
Localisation : BELGIQUE

LA RDC EN CONFERENCE NATIONALE POUR CHASSER L. NKUNDA

Message par philippe kankolongo »

LA RDC EN CONFERENCE NATIONALE POUR CHASSER L. NKUNDA


Encore une fois de plus,les voix commencent à s'élèver au sujet de la participation aux travaux de la conférence nationale sur le conflit de l'Est de la R.D.C..Les diireants congolais préoccupés par la guerre du Kivu ,imposée par l'intraitable guerrier Laurent Nkunda ,semble être aux abois,sans pouvoir prendre conscience que ce problème trouvera son dénouement heureux non seulement par les armzs ,cette voie ayant été un echec,mais aussi et surtout par un dialogue franc entre les grands acteurs qui avaient allumé ce feu.

Nous citerons en premier lieu les anciens dirigeants de l'ex mouvement de libération de l'AFDL;les Dirigeants du R.CD.;les forces négatives à savoir les mai-mai et autres forces;les Notables du Kivu et le RWANDA,en présence des temoins tels que l'ONU,les Eglises,la Société civile .

Pourquoi le choix des acteurs cités ci haut,parce que ce sont eux qui en sont instigateurs:chacun ayant joué un rôle majeur ou mineur dans la guerre qui demeure aujourd'hui un conflit interminable,mais nous pensons qu'il leur appartient d'eteindre le feu qu'ils avaient allumé:
-l'AFDL premier mouvement mis en cause pour avoir introduit les troupes étrangères sur le sol congolais en 1996 sous prétexte d'une guerre de libération;
-les dirigeants du RCD pour avoir mener une guerre d'occupation avec des troupes venues de l'étranger dont Nkunda est transfuge connu;
-les mai-mai qui par un mouvement désordonné et incontôlé sement la désolation dans les villages sous pretexte de s'insurger contre les forces rwandaises ,soutenues par le pouvoir de Kinshasa dans son incapacité de libérer les territoires occupés par les forces du Mouvement rebelle du RCD en 1998.

Nous n'osons pas cependant citer les interamwe,engagés aussi dans le conflit à cause de l'invisibilité de leur leader qui participerait à une quelconque rencontre.

le Rwanda n'est pas non plus epargné dans le réglement de ce conflit pour avoir aussi joué un rôle important,sous pretexte que les interamwe sont présents dans les forêts congolaises,ce qui constitue une menace pour le régime de Kigali,cela est vrai ,il y a effectivement des interamwe au Congo,en plus armés et participent même à certaines opérations militaires menées par le Pouvoir .
Les Notables du ,KIVU,Chefs coutumiers ,qui sont l'incarnation même du pouvoir coutumier et représentent leurs sujets ont trempé aussi dans la soupe ,d'une manière indirecte ou directe par des prises de position ,car on en a vus certains se rallier au Mouvement rebelle du RCD, ce qui leur avait valu en 2003 des postes en reconnaissance au Sénat et au Parlement de ttransition.

Depuis la guerre jusqu'à ce jour,les avis sont partagés au Kivu ,si bien que le peuple est divisé,les uns ont, trouvé leur compte dans ce conflit,les autres sont restés plutôt dans l'expectative ;sans parler des opportunites ,commerçants et intellectuels qui jouent des rôles importants dans l'ombre.Nous en avons vu à Kinshasa après la signature des accords de Sun City ,ceux qui étaient descendus pour se faire recompenser auprés du RCD et pourtant à Bukavu ou à Goma ils semblaient être de mèche avec la population qui était totalement hostile aux différents mouvements et n'attendait que le secours venant de Kinshasa.

Pourquoi donc la pensée de Vital KAMARHE a hâte à pouvoir organiser une conférence nationale sur le KIVU en marge d'un Parlement investi de tous pouvoirs et capable des mesures contraignantes et salutaires sur la voie du dialogue.

A la limite,nous pensons que Vital KAMERHE,par moment réfléchi et stratège,bouche autorisée de Yusuf Kanambe puiisse êtrre à mesure d'aller au délà de ses preérogatives de convoquer tous les acteurs engagész dans ce conflit,parce qu'ils sont là connus ,impunis pour avoir causé mort d'hommes et pillage.

Pour parler du parler de Laurent Nkunda et ses troupes,lui même trransfuge du FPR au même titre que le Raïs de Kinshasa ,tous issus de la même école de James Kaberebe;les officiers de Nkunda ne sont ils pas aussi des transfuges de l'AFDL,même si nous n'osons pas citer leurs noms ;sans toutefois parler des nombreux garçons de Bukavu et de Goma engagés dans ce mouvement ,et qui servent d'informateurs ou d'eclaireurs dans différentes attaques ou incursions opérées par Nkunda.raison pour laquelle il est difficile de chasser ce rebelle ,la po^pulation elle même étrant complice .

Enfin,le conflit de l'Est n'eloigne pas non plus les Banyamulenge et ne les laisse pas distraits si bien qu'ils sont exclus de la gestion de la res publica et rejetés au Kivu ,sans oublier le conflit foncier qui demeure entre les peuples autoctones hunde ,tutsi et hutu qui s'affrontent dans les montagnes du Nord Kivu.

Bref,nous pensons qu'ilest agréable d'aller vite en besogne au lieu de perdre du temps dans l'organisation d'une conférence nationale sur le Kivu sans toutefois engager un dialogue franc et sincère avec tous les grands acteurs qui avaient allumé ce feu et les contraindre à l'éteindre pour l'intérêt majeur de la République qui en danger.
La paix au Kivu ,si nous osons le rappeler faisait l'une des grandes promesses du Rais au Peuple du Kivu qui l'avait majoritairement élu dans les éléctions truquées de 2006;le Président Paul Kagame continue à tendre sa main aux dirigeants congolais pour une séance de vérité qui mettrait fin à la guerre si bien qu'une opinion congolaise s'évertue à ;penser que la RDC est capable de mener une guerre contre le pays de Paul Kagame.

Il est temps que le congolais prenne conscience de son destin ,car le mensonge et la fourberie des dirigeants congolais n'ont pas payé.La preuve en est que toutes les tentatives de chasser les troupes de Nkunda se sont soldées par des échecs cuisants.
Il est aussi du devoir du peuple de comprendre qu'il est temps ,surtout au peuple du Kivu de se débarasser des interhamwe qui ne sont que des sanguinaires aux mains souillées de sang innocent et qui constituent une malédiction sur notre territoire,en les dénonçant dans leur retranchement.
Il est enfin du rôle de l'ONU et tous ceux qui veulent bien aider la RDC à trouver une issu honorable à ce conflit de mettre tout en oeuvre pour que ces inciviques qui ont detruit notre flore,notre faune soient proptement mis hors d'état de nuire et envisager leur désarmément et leur rapatriement au Rwanda.
Toutefois,nous n'allons pas clore notre sujet sans faire éloge au Sphinx de Limete qui a toujours précédé les évenements par l'anticipation et une vision lointaine,lorsqu'il avait effectué une longue tournée en vue de contacter tous les Pays engagés dans le conflit de l'Est.Mais les ennemis du peuple l'avaient diabolisé pour avoir été reçu par le Président Kagame et ont entrainé le peuple dans la voie du mensonge.Mais nous pensons que la voie du dialogue est la meilleure pour résoudre le conflit et non l'organisation d'une conférence nationale pour engager des fonds importants pour sa tenue,car déjà dans certains camps les luttes internes ont commencé pour la désignation de ceux qui y participeront.


PHILIPPE KASONGO KANKOLONGO
Membre du Groupe d'actions républicaines
philippe kankolongo
analyste politique
BELGIQUE
Répondre