DATE DES ETATS GENERAUX DE LA DIPLOMATIE

Répondre
Avatar du membre
Jean Muntuabu
Messages : 21
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 5:53 pm

DATE DES ETATS GENERAUX DE LA DIPLOMATIE

Message par Jean Muntuabu » jeu. juin 10, 2010 8:03 pm

Combattantes et Combattants,
Cadres du parti,
Mesdames et Messieurs,

Nous voudrions tout d’abord présenter nos excuses pour n’avoir pas respecté le délai des 72 heures, promis lors de notre dernière communication. Pour rappel, il était question de confirmer ou d’infirmer la tenue des Etats Généraux de la Diplomatie et de l’Organisation de l’UDPS pour les dates allant du 18 au 20 juin 2010. Et aussi, nous aurions dû vous communiquer les détails concernant le lieu et les modalités afférentes au déroulement de cet événement. Compte tenu de l’ampliation des matières à traiter, il s’est rapidement avéré impossible de nous en tenir aux engagements pris antérieurement. Souffrez donc d’apprendre que votre patience a été tenue en haleine pour que le résultat du travail soit plus retentissant et que l’apport de l’UDPS à l’extérieur soit des plus efficaces et des plus utiles à l’aune des grandes échéances qui pointent à l’horizon 2011. Veuillez encore accepter toutes nos excuses.

Les Etats Généraux de la Diplomatie et de l’Organisation de l’UDPS à l’extérieur se veulent être un rendez-vous avec l’histoire. Le Congo va mal, notre parti traverse les pires difficultés de son existence et notre peuple en appelle à l’aide. Ceci est pour nous de la diaspora, qui avons le privilège d’échapper à toutes ces contraintes politiques, économiques et sociales qui sévissent dans notre pays, une occasion de cogiter ensemble pour dégager les pistes nécessaires à la conquête du pouvoir et pour redorer notre blason, terni par une crise due à d’innombrables querelles intestines. La conquête du pouvoir ne doit pas être un vœu pieux car, aujourd’hui, plus que jamais, nous avons de grandes chances de renverser les règles établies et offrir à nos compatriotes, une alternance au pouvoir criminel et corrompu qui régit le Congo. Ainsi, nous réfléchirons sur la manière de doter notre parti d’une stratégie diplomatique efficace, basée sur une organisation sans faille qui consacrera la rupture avec la manière dont le parti a fonctionné par le passé.

Pour cela, nous publierons dans les heures qui viennent, le programme de la rencontre qui se déroulera désormais du 2 au 4 juillet prochains en la salle Elzenhof, située dans la commune d’Ixelles, à Bruxelles. En plus des points fixés à l’ordre du jour, nous transmettrons aux cadres, le pré-rapport des travaux préparatoires du 1er Congrès. L’objectif est de recueillir les propositions de la base pour faire participer tout le monde à l’effort collectif pour le renouveau du parti, cher à notre Président National. D’autre part, nous aurons droit à l’exposé d’un expert, qui s’axera sur la formation des cadres au sein de l’UDPS. Comme annoncé précédemment, le Président National clôturera nos travaux par une adresse aux conférenciers. Pour permettre la bonne tenue de ces assises, il est demandé à chaque délégation de confirmer sa présence à l’adresse que voici : snreudps@yahoo. fr . Il est vrai que le temps nous imparti est très court, mais ne dit-on pas, à cœur vaillant, rien d’impossible !

En conclusion, nous tenons à préciser qu’au delà de la polémique visant à qualifier de diktat, notre précédente communication, dans ce qu’elle rendait obligatoire la participation de tous les cadres, notre volonté est de saisir cette occasion, pour élaborer un état des lieux réel de la situation du parti à l’extérieur. Comment disposer de ces données en l’absence des intéressés ? En cela, il sera demandé à chaque responsable de la Fédération ou de la Représentation, un rapport d’activités devant nous servir de baromètre. Quant à la polémique sur la validité de ces travaux elle n’a pas lieu d’être, car en tant qu’entités non négligeables et statutaires du parti, les organes de l’UDPS à l’extérieur ont parfaitement le droit de se réunir pour dresser un bilan de leurs activités et pour contribuer à la bonne marche du parti. Etant donné l’importance de l’événement, nous rappelons donc à chacune et chacun de nos responsables qu’aucune absence non justifiée ne sera tolérée. A cet égard, nous veillerons à les contacter personnellement afin de lever toute équivoque. Encore une fois, nous souhaitons à toutes et à tous, la bienvenue à Bruxelles.

Félix A. Tshisekedi Tshilombo
Secrétaire National aux Relations Extérieures

Vous pouvez télécharger la copie de cette activité en cliquant sur ce lien

Répondre