L'UDPS familiale est devenue un bateau fou sans capitaine!

Répondre
Avatar du membre
Raphael Kashala
Messages : 22
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 4:57 pm

L'UDPS familiale est devenue un bateau fou sans capitaine!

Message par Raphael Kashala » mar. déc. 15, 2015 1:49 pm

Qui mène encore le bateau de cette organisation UDPS-familiale où chacun est devenu le capitaine? Cette organisation n'est plus un parti politique, mais une association à but lucratif qui se bat pour monter les enchères auprès du pouvoir imposteur, depuis que Etienne Tshisekedi a opéré l'intempestive modification des statuts de l'UDPS en janvier 2013 de manière illégale et illégitime, en dehors du Congrès, abandonnant la gestion du parti politique et se mettant en congé de ce dernier. En effet, dans les statuts de cette nouvelle organisation mise sur pied par lui et notariés chez le notaire de l'Etat congolais, au nom de l'UDPS (familiale), l'objectif poursuivi n'est plus la conquête du pouvoir, comme c'est le cas pour tout parti politique, mais reprend pour objectifs le spectre complet d'une organisation de défense des droits de l'homme. En réalité, ils se battent pour accompagner le pouvoir dans le lit de l'imposture pour le servir de caution morale.
C'est pour cette raison de sa mise en congé volontaire du parti politique UDPS qu'un conclave s'est tenu à Bruxelles en septembre dernier pour mettre en place un nouveau leadership intérimaire dont le Président est André Kalonzo jusqu'à la tenue du Congrès.


Il est remarquable de constater que dans cette organisation, celui qui est censé en être le capitaine et gestionnaire des affaires, Bruno Mavungu , apparaît comme un figurant n'ayant rien à dire qui se tait comme une carpe et se laisse déborder de toutes parts par des déclarations contradictoires de ses subalternes dont certains qui le traitent comme leur administré. Depuis que cette question de dialogue s'est invitée sur la place publique, nous avons assisté à un dévergondage inouï. Des ténors de l'udps-familiale n'ont pas hésité à lancer des ultimatum et à clamer haut et fort pour se vendre au plus haut prix en déclarant : "qu'il pleuve ou qu'il neige, le dialogue aura lieu! " Aujourd'hui devenus quasi omnipotents au sein de cette organisation familiale, puisque c'est leur seule parole actuelle qui compte, ils ont avalé leurs précédentes paroles et changé de cap sans aucun scrupule :ni ultimatum, ni dialogue!....


Nous tenons à clarifier la situation. Ces individus ne représentent pas l'UDPS, mais une organisation qui oeuvre pour ses intérêts "nombriliques" et ont induit l'opinion publique en erreur par ces positions anachroniques qui ne sont pas celles de l'UDPS, notre parti politique. Il convient qu'à l'avenir, un distinguo soit fait entre l'UDPS-Familiale et l'UDPS (parti-politique) représenté par André Kalonzo qui s'est, dès le départ, prononcé contre le dialogue contre nature avec le pouvoir imposteur.


Raphaël Kashala

Répondre