Ma réaction au Communiqué du Dr Mbungani sur la Plainte de l’UDPS devant la Justice belge

Répondre
Avatar du membre
Nadia tshibangu
Messages : 3
Enregistré le : jeu. janv. 14, 2016 7:50 pm

Ma réaction au Communiqué du Dr Mbungani sur la Plainte de l’UDPS devant la Justice belge

Message par Nadia tshibangu » jeu. janv. 14, 2016 7:57 pm

Lorsqu’une certaine rébellion armée et soutenue par l’Ouganda avait ravagé la Province de l’Equateur de 1998 à 2002, à qui avait profita le crime ?
Lorsqu’en 2002, alors que les Délégués Congolais étaient réunis à Sun City, au Dialogue Inter- congolais, pour mettre fin à la tragédie congolaise, il y a eu un arrangement frauduleux et pirate Kabila – Bemba, à qui profita le crime ?

Lorsqu’enfin l’Accord Global et Inclusif (AGI), fruit de tant d’énergies et d’efforts fut trouvé, M. E. Tshisekedi fut exclu de l’Espace Présidentiel 1+4 pendant la gestion du Pays pour la Transition, à qui profita le crime ?

Lorsque la population exigea la fin de la Transition le 30.06.2005 comme prescrit dans l’AGI et menaça de descendre dans la Rue pour protester contre une éventuelle prolongation de la Transition, et qu’un leader non responsable de l’Armée et des Services de la Sécurité et de Maintien de l’Ordre Public pendant la Transition déclara que la population le trouverait sur son chemin dans la Rue si elle osait y descendre et qu’il y eut un véritable carnage lors des Manifestations du 30 Juin 2005, à qui profita la crime ?

Lorsqu’un leader congolais ayant remporté l’Election Présidentielle de 2006 céda sa victoire au perdant suite à un deal sulfureux et déclara qu’il avait accepté l’inacceptable, à qui profita le crime ?

Lorsque, lorsque…., ! La liste est trop longue et déborderait une page de Facebook.

Il n’y a que ceux qui ont été manipulés et qui le sont peut-être aujourd’hui qui voient la main invisible derrière toute action entreprise par les Compatriotes Congolais pour nettoyer devant leurs propres maisons et faire triompher la Lumière, la Vérité, la Justice, la Vision, les Valeurs et l’Idéal de leur propre parti politique et organisation.

Il ne faut pas beaucoup de munitions pour abattre les adversaires et les ennemis. Un petit pays n’a pas dû utiliser une quantité considérable de munition pour soumettre un GRAND PAYS, mettre son peuple sous sa botte et parachuter un Quidam dans le Palais Présidentiel qui dirige ce GRAND PAYS depuis 2001 jusqu’à ce jour.

En fait, que reprochez-vous à ceux qui sont au pouvoir à Kinshasa et comment gérez-vous vos partis politiques et vos organisations ? Vos réactions rendent le Peuple Congolais plus que jamais méfiant envers vous et ne vous fera jamais confiance.

Tshibangu Nadine
14 01 2016

Répondre