QUEL RÔLE POUR L'UDPS FACE À LA PERSISTANCE DE L'INCERTITUDE POLITIQUE EN R.D.CONGO ?

Répondre
Avatar du membre
Kalonji Flori
Messages : 7
Enregistré le : sam. déc. 26, 2009 3:27 pm

QUEL RÔLE POUR L'UDPS FACE À LA PERSISTANCE DE L'INCERTITUDE POLITIQUE EN R.D.CONGO ?

Message par Kalonji Flori » sam. juin 03, 2017 5:29 pm

QUEL RÔLE POUR L'UDPS FACE À LA PERSISTANCE DE L'INCERTITUDE POLITIQUE EN R.D.CONGO ?

L'ordre du jour de l'assemblée fédérale de l'UDPS-Belgique, ce samedi 27 mai 2017 portait en son premier point la question de savoir quel rôle pour l’UDPS face à la persistance de l’incertitude politique en R.D.CONGO.

Cette question traduit le désarroi dans lequel est plongé l'ensemble des congolais. L'illusion à laquelle ils s'accrochaient a cédé la place à ce qui était prédit et argumenté par les cadres de l'UDPS, parti politique, s'appuyant sur des exemples de négociations avec Mobutu en 1992 et avec Hitler en 1938.

Un pouvoir d'occupation armée ne peut se dessaisir de ses privilèges dans une négociation politique avec ceux qui veulent mettre fin à son entreprise.

1. Le premier rôle de l'UDPS est de restituer à notre peuple sa foi en la vision écrite par les treize parlementaires le 01 novembre 1980.

Les treize, agissant au nom des électeurs dont ils portaient le mandat, ont traduit les attentes du peuple en demandant par écrit à Mobutu d'instaurer, au Congo, une société respectueuse des lois qui traduisent les aspirations du peuple, c'est à dire, un état de droit démocratique et pas la pensée du guide éclairé. Ils indiquaient ainsi la direction à suivre pour affranchir notre peuple de tous les systèmes avilissants subis depuis l’esclavage, la colonisation, jusqu’aux dictatures et à l’occupation que nous endurons encore aujourd’hui.

Notre peuple, séduit par cette démarche des treize, a adhéré à l'UDPS, parti politique qui devait œuvrer à la concrétisation de cette vision.

Le non-respect des textes statutaires, le népotisme, la corruption, la concussion, l'absence de probité morale, le retour dans les travers du pouvoir personnel par ceux qui ont eu la responsabilité de conduire une certaine UDPS, ont entraîné la démobilisation des membres et ouvert la voie à l'échec.

L'UDPS, canal historique et patrimoine national, reste fidèle aux textes issus de l'unique congrès du 10 au 14 décembre 2010. Elle reste fidèle à la vision de treize parlementaires.

2. L’UDPS doit s’efforcer d’être la préfiguration de la société congolaise organisée selon la vision des treize. Lorsqu'ils prétendent à des responsabilités, les dignes cadres de l’UDPS, canal historique, doivent pouvoir jurer :
- qu’ils n'ont jamais trahi depuis qu’ils ont cru à l’UDPS, (ni crime de sang, ni détournement des biens communs, ni entrave aux statuts, ni corruption, ni concussion),
- qu'ils s'engagent à se conduire selon la vision des treize parlementaires et
- qu'ils ne céderont ni à la tentation de l'enrichissement sans cause, ni au népotisme, ni à la violation des textes statutaires.

3. L’UDPS doit continuer à tenir le Leadership, et susciter au sein de notre peuple, l'émergence des femmes et des hommes de progrès, c'est à dire :
- des patriotes (qui osent et s'efforcent pour la cause de la patrie),
- des démocrates (qui portent les aspirations du peuple),
- des humanistes (qui respectent la vie et les libertés individuelles),
- des écologistes (gestionnaires responsables de la nature dans sa diversité, tenant compte de l'héritage à laisser à la postérité).

C'est à cette condition que l'UDPS aura redoré son image et proposera à notre peuple des solutions susceptibles de mettre fin à l'incertitude politique.

4. L'UDPS doit être le garant du réel progrès par la capitalisation des acquis de la marche de l’humanité et de notre pays.
C’est la sédimentation de ces acquis qui concrétise le progrès. L’UDPS tient ainsi à promouvoir, au même titre que la vision des treize parlementaires, les résolutions de la Conférence Nationale Souveraine, cette œuvre exceptionnelle de lecture de notre passé commun pour poser les bases de notre avenir. L’UDPS est aussi fondamentalement attachée à la Déclaration Universelles des Droits de l’Homme comme cela est stipulé dans le préambule de nos statuts.

5. L’UDPS doit s'efforcer d’être ouvert au partenariat avec tous les hommes de progrès tant au Congo qu’à travers le monde. Il sera présent là où se discutent les solutions réfléchies des problèmes du pays.

Autant qu’Hitler ne pouvait assurer la démocratisation des territoires occupés lors de la deuxième guerre mondiale, autant, il est naïf et illusoire que notre peuple attende, de l’occupant des terres congolaises, son abdication au moyen des élections tenues sous son contrôle.

La solution de la question de l’incertitude politique congolaise est militaire parce que la cause de celle-ci est une occupation armée du pays.
Lève-toi Congo ! Marches droit face à ton destin !

Fait à Bruxelles, le 27 Mai 2017,
Dr Flori Kalonji, Cadre de l’UDPS, Membre du Bureau d’Études, Expertise et Stratégies du Parti.

Répondre