Vers l’Unité de toutes les tendances de l’UDPS Force de changement, de progrès et d’espoir

Répondre
Avatar du membre
Tshipamba Mpuila
Messages : 387
Enregistré le : ven. août 11, 2006 7:29 pm
Localisation : BELGIQUE

Vers l’Unité de toutes les tendances de l’UDPS Force de changement, de progrès et d’espoir

Message par Tshipamba Mpuila » mer. nov. 29, 2017 3:09 pm

BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
Vers l’Unité de toutes les tendances de l’UDPS Force de changement, de progrès et d’espoir

La démocratie ne s’enracine dans un peuple et ne fonctionne de façon réelle et efficiente que s’il y a une ou plusieurs forces politiques et sociales de progrès qui y fonctionnent.
Et ces forces ne peuvent ainsi fonctionner que sous le Leadership des Hommes d’Etat, des Leaders de Progrès, des Patriotes, des Démocrates, des Humanistes, des Humanitaristes, des Ecologiques, des Hommes qui servent de Phares, de Boussoles, de Fédérateurs, d’Encadreurs, d’Exemples, d’Incitateurs, de Mobilisateurs et de Catalyseurs ; des Hommes mus avant tout par la recherche du triomphe du Bien Commun et imprégnés de la sagesse, du charisme et de la vision, des valeurs et des idéaux démocratiques.
L’existence des tendances est connaturelle et inhérente à toute organisation idéologique, et donc à tout parti politique et elles constituent même un enrichissement pour l’idéologie concernée et pour ses membres car ces tendances sont un approfondissement particulier, une mise en évidence et en exergue d’un aspect, d’une des valeurs contenues dans la matrice idéologique commune.
Pour l’UDPS par exemple, bien que tous les membres soient attachés à la vision commune qui est l’Union pour la démocratie et le progrès social, certains membres peuvent mettre en valeur beaucoup plus l’union ; les autres ce sera la social –démocratie ; et pour les autres ce sera le progrès social. Mais il est impératif que tous les membres adoptent, les uns par rapport aux autres, et les uns par rapport aux membres d’une tendance, une attitude positive et constructive, une attitude de sagesse et de maturité, un esprit d’ouverture et de tolérance.
Les tendances deviennent malheureusement l’occasion des divisions, des conflits, de séparatisme et des schismes quand les membres, communiant pourtant aux valeurs contenues dans la matrice commune, se laissent vaincre par des ennemis intérieurs à tout homme. Ces ennemis intérieurs à tout homme sont notamment l’intolérance, l’exclusion, le cloisonnement, la diabolisation des adhérents à une autre tendance que la sienne, le subjectivisme, l’attachement particulier à un individu et non à un aspect de valeurs idéologiques communes, la médiocrité, l’égoïsme, le fanatisme aveugle, les ambitions démesurées et l’ignorance. Et quand ces ennemis intérieurs l’emportent, l’homme qui en est victime perd la maîtrise de soi, la lucidité nécessaire, l’autocritique objective, le jugement juste et équilibré ; il devient une proie facile et une girouette de la puissance d’égarement et de l’énergie d’aveuglement et de déperdition.
Au lieu de se dépasser à chaque instant et de s’envoler vers la lumière, la vérité, la justice, l’enrichissement perpétuel de soi ; il commence à confondre la vrai et le faux, à prendre les mirages pour le réel, à se prendre comme le plus illuminé des hommes et le centre de l’Humanité, à considérer la boue et la caverne comme ses lieux naturels de vie, d’épanouissement et de bonheur jusqu’à ce qu’il atteigne le bas-fond et se trouve le dos au mur, essoufflé d’avoir déployé tant de vains efforts sans jamais arriver au bon port.
Puisque l’expérience nous a assagis et nous avons aujourd’hui compris que c’est finalement unis et tous ensemble que nous vaincrons, marchons alors désormais ensemble, unis, la main dans la main jusqu’à la victoire finale.
L’UDPS se trouve aujourd’hui à un tournant décisif et historique, le BEES juge nécessaire et utile de mettre à la disposition des Délégués et de tous les Membres du Parti quelques Documents (Cfr. : pièces jointes) pouvant servir d’inspiration, de leitmotiv et de vademecum.
Nos très sincères Remerciements, Félicitations et Encouragements aux Membres, Cadres et Responsables politiques de l’UDPS qui ont financièrement contribué à la tenue imminente des Assises du Conclave et Congrès de l’UDPS à Kinshasa ; à tous ceux qui ont participé aux travaux préparatoires et à tous les Membres, Cadres et Responsables politiques qui participeront à ces Assises.
Saisissons l’occasion que nous offrent ces Assises pour recréer et soutenir l’Espoir dans notre Peuple, toute la Région des Grands Lacs, l’Afrique, tous les Partenaires, tous les Décideurs Internationaux et toute l’Humanité qui veulent voir s’instaurer dans notre Pays un Etat de droit démocratique moderne et prospère.
Ne nous laissons pas distraire par les sirènes de malveillance qui attribuent nos Assises au Conclave et au Congrès d’un tel ou d’un tel. Rappelons-leur que la France, la Grande-Bretagne et la Belgique avaient financé la tenue de Conférence Nationale Souveraine, mais les Résolutions prises ont été totalement souveraines.
Rappelons-nous que c’est de notre Pays qu’étaient partis les Pharaons pour aller apporter les Messages éternels qui ont changé la face de la Terre et construire en Egypte antique l’une des Civilisations splendides dont les Savants et les Chercheurs du Monde n’ont toujours pas exhaustivement décelé les Secrets.
Notre Pays, puisque situé au cœur de l’Afrique, sera encore aujourd’hui grâce à l’UDPS l’Epicentre de la diffusion de la Culture du Progrès et de la Civilisation du 3ème Millénaire que l’Humanité toute entière appelle de tous ses vœux.
Soyons habités par l’esprit du devoir irrécusable et d’une mission impérieuse à accomplir nécessairement ainsi que par l’ambition noble et légitime de léguer à nos Enfants, aux Générations futures et à toute la Postérité le Chef d’œuvre de nous-mêmes.
Soyons-en conscients : Dieu ne fait rien au hasard ni inconsciemment. Il nous a confié ce devoir et cette mission en faisant de nous un Peuple souverain et propriétaires d’un pays situé dans une position multi géostratégique et regorgeant des richesses immenses et diversifiées et des potentialités considérables.
Montrons-nous dignes des Treize Parlementaires, des Fondateurs et Co- Fondateurs l’UDPS, des Martyrs et des Héros de l’UDPS, des sacrifices financiers consentis par ceux qui ont permis la tenue de ces Assises, des efforts déployés par ceux qui ont participé aux Travaux préparatoires, de l’Espoir placé dans notre Parti par notre Peuple, les Partenaires, les Décideurs Internationaux et tous les Hommes de Progrès dans le Monde.
Soyons à la hauteur du devoir et de la mission de l’UDPS. Et soyons respectueux de la Vision, des Fondements, des Objectifs, des Intérêts, des Textes et des Résolutions du Parti.
Fait le 28 Novembre 2017.
Pour le BEES
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104 ; E-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr













BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
UDPS, FORCE DE PROGRES
Rappel de quelques Symboles du Progrès













Fait le 28 Novembre 2017
Pour le BEES
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104 ; E-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr

BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
UDPS
LEADER DU CHANGEMENT, DU PROGRES ET DE L’ESPOIR
RAPPEL DE QULQUES APTITUDES, QUALITES ET COMPETENCES DU LEADERSHIP
⦁ Le Leader doit avoir une vision
Le Leader recense les aspirations profondes et légitimes de son groupe, de sa société, de son peuple ; il les identifie, les définit, les hiérarchise et les thématise dans un projet de société, projet de vie, une vision.
Il a des principes, des standards, un cadre et des critères de référence, des valeurs et un idéal auxquels il est fermement attaché et qu’il veut voir triompher autour de lui, dans un peuple, dans sa société. Il a une conception du pouvoir, de la vie, du monde, du cadre juridique, politique et social selon lesquels il se comporte et dont il souhaite être l’Epitre de diffusion et de réalisation, le gouvernail, la boussole, le moteur et l’oxygène.
⦁ Le Leader a la capacité à inspirer : l’inspiration
Le Leader doit créer un réel impact dans la durée, impressionner par son aptitude à engager ceux qui les entourent, et à les aider à devenir plus que ce qu’ils sont, à les enrôler au profit de la Cause commune. Cette capacité à inspirer se concrétise par les aspects suivants:
⦁ Le Leader stimule les personnes à contribuer
Le Leader prend le temps à expliquer en quoi la contribution de tout un chacun est tellement importante. Il réussit à faire adhérer plutôt qu’à faire obtempérer.
⦁ Le Leader montre une grande empathie
Pour influencer, il évoque des éléments chers à l’audience et s’efforce de comprendre les besoins et les points de vue de ceux-ci, et de montrer leur préoccupation avec ces éléments.

⦁ Le Leader engage le côté émotionnel des personnes
En combinant les ‘bons arguments’ avec une rhétorique fine, le Leader touche la corde sensible de ses collaborateurs et de ses ‘disciples’. Il prône des solutions et fait rêver.
⦁ Le Leader fait confiance dans la capacité des personnes
Les suiveurs inspirés sont ceux qui ne voient pas uniquement le besoin et l’opportunité d’aider, mais qui, de plus, se croient capables de le faire. En voyant leur leader leur faire réellement confiance, cette croyance se construit. Petit à petit, les suiveurs vont au-delà de tout ce qu’ils avaient fait auparavant. Et leur volonté d’aider se transforme en engagement pour la cause.
⦁ Le Leader motive les autres pour une vraie performance 
Certains Directeurs ont une performance insuffisante de leurs équipes alors qu’il y a des ouvriers qui arrivent à motiver toute l’usine pour une meilleure performance.
⦁ Le Leader est un homme de convictions et de principes
Il n’est pas un mouton de panurge, un homme versatile, un opportuniste et un aventurier qui change d’avis et de principes à coups de vents, selon les événements environnementaux qui changent.
⦁ Le Leader se pose des questions fondamentales
Il se demande quel est l’objectif de son équipe ; où il veut que son équipe soit dans cinq –dix ans ; quelles sont les valeurs qui façonnent l’action de son équipe ; ses collaborateurs sont-ils ou non capables d’épouser ses valeurs ; comment il doit communiquer sa vision à son équipe à l’avenir. Un leader motive des relations gagnants-gagnants ; il n’a pas peur de s’entourer de meilleures personnes; il veille à comprendre avant d’être compris; il fait preuve d’empathie pour comprendre les objectifs des autres.
Le Leader répartit bien les rôles ; il investit et s’investit dans la sélection des profils adéquats ; il adapte les rôles aux profils dont il dispose. Car pour donner de bons résultats, les collaborateurs doivent être passionnés dans ce qu’ils font. Un Leader donne à ses collaborateurs les occasions de prouver leur compétence et d’apprendre; Un Leader travaille sur le progrès personnel de ses collaborateurs.
⦁ Un Leader donne des feed-back sans cesse
Il congratule et récompense à chaque bonne performance; il réprimande avec respect d’autrui mais avec fermeté.
⦁ Le Leader aime les membres de son équipe
« Les gens ne vous tendent pas la main s’ils ne voient votre cœur » John Maxwell; Ecouter; Prendre du temps; Prendre soin personnellement; Mettre l’accent sur le positif;
⦁ Le Leader pratique l’écoute attentive de ses collaborateurs
Il valorise les relations, s’intéresse au bien-être de ses collaborateurs; il consacre du temps au développement de ses collaborateurs.
⦁ Le Leader incarnez les valeurs qu’il défend
Il gagne la confiance de ses collaborateurs; il est crédible; il est un modèle à respecter.
⦁ Le Leader maîtrise ses émotions
C’est important pour pouvoir faire grandir les personnes et les équipes qui sont à notre disposition.
⦁ Le Leader réinvente sans cesse
Il ne cesse jamais d’apprendre et de se développer; Il privilégie la quête constante de l’excellence, l’expertise, la recherche, l’innovation, la performance dans ses processus de travail; il procède aux restructurations de l’environnement si nécessaire; il réfléchit sans cesse; il transmet le flambeau : La capacité à se former un successeur compétent est signe distinctif des meilleurs leaders;
⦁ Le Leader ne minimise personne
« Tout le monde a sa grandeur car chacun peut rendre service » Martin Luther King. Le Leader ne sous-estimez personne ; ne minimisez personne.
⦁ Le Leader aime l’apprentissage permanent
L’apprentissage permanent ; le meilleur service à la base de toute mission; la confiance réciproque; une vie équilibrée et la synergie. Le renouvellement sur les quatre dimensions de la personnalité humaine (Physique, Mentale, Emotionnelle et Spirituelle)
⦁ Le Leader doit être un exemple d’intégrité et de droiture
Quelle que soit votre réputation actuelle, engagez-vous dès aujourd’hui, à vous inspirer des échecs et des réussites du passé pour avancer et progresser. Travailler pour devenir une personne de qualité, honnête, fiable, traitant les autres comme vous aimeriez que l’on vous traite.
Développez votre force de caractère, en faisant un point d’honneur de finir tout ce que vous commencez et en disant la vérité.
L’intégrité est le premier pas à faire pour attirer la considération et le respect de la part de tous, amis ou ennemis.

⦁ Le Leader doit prendre soin d’autrui

Entretenez un climat de sécurité et de respect autour de vous, en restant toujours positif et optimiste.
Choisissez régulièrement des personnes à encourager et à aider sincèrement ; soyez à l’écoute des autres, vous rappelant que vous avez deux oreilles et une seule bouche, ce qui doit vous amener à moins parler et à écouter deux fois plus.
Cette attitude vous permettra rapidement d’être apprécié(e) de tous et renforcera votre influence sur autrui.

13. Le Leader favorise le développement d’autrui

Rechercher autour de vous des personnes dont vous présumez détenir un potentiel en sommeil, et jouer un rôle positif auprès d’eux en partageant votre expérience et vos talents pour les aider à progresser.
En aidant toutes les personnes que vous pourrez à réaliser leur potentiel, vous augmenterez leur chance de réussir tout ce qu’ils entreprendront. Vous deviendrez ainsi un « mentor » recherché et respecté.

14. Le Leader est un véritable navigateur !

Un leader est celui qui voit mieux, plus loin et avant les autres. Sur les bateaux d’autrefois, le rôle du navigateur était de déterminer la destination, de tracer la route à suivre, de prévoir et de rectifier la trajectoire si nécessaire.
Devenez à la fois le gouvernail, la boussole et le guide dont les autres ont besoin pour se retrouver et avancer sur le chemin de leur vie.
Si vous agissez de cette manière dans votre vie de tous les jours, envers tous ceux qui le souhaitent, votre influence grandira car vous deviendrez de plus en plus incontournable.

15. Le Leader crée des liens durables

En gardant le désir de toujours communiquer, d’aider les personnes à grandir, tout en ayant un objectif de vie, appliquez ces 9 conseils de communication pour renforcer les liens avec les personnes que vous voulez influencer :

- Ne tenez jamais rien ni personne pour acquis ;

- Soyez fermement convaincu de pouvoir faire la différence par votre attitude ;

- Faites le premier pas ;

- Rechercher toujours un terrain d’entente ;

- Acceptez les différences de personnalité et respectez-les ;

- Trouvez ce qui importe dans la vie de chacun ;

- Communiquez ce que vous avez dans le cœur ;

- Partagez vos expériences ;

- Allez de l’avant, ne stagnez pas dans vos relations.

Parmi les compétences (ou qualités) que l'on retrouve chez les leaders, on peut citer : l’inspiration, la vision, la stratégie, la persuasion, la communication, la confiance et l'éthique. 

16. Le Leader sait déléguer la tâche

Déléguer, c’est comme enseigner ; cela semble facile, mais ça ne l’est pas ! Les deux qualités qu’il vous faudra pour cela sont l’humilité et la confiance.

Prenez conscience que vous n’êtes pas la seule personne sur terre.
Faites confiance à la personne que vous aurez choisie en manifestant le « lâcher prise ».
La considération que vous manifesterez ainsi envers autrui rejaillira sur vous et votre influence ne s’en portera que mieux.

17. Le Leader sait générer d’autres leaders.

C’est le dernier niveau à atteindre, la consécration de la démarche : générer d’autres personnes influentes.

Le Leader ne doit pas être un arbre qui cache la Forêt ; un homme qui étouffe les talents des autres ou qui les empêche de passer à leur tour sur la première ligne, de mieux s’exprimer et de guider les autres.

Pour cela, le Leader doit développer, au maximum, son propre potentiel de leader, en se fixant un programme personnel de croissance, en lisant par exemple des livres de développement personnel, en assistant à des séminaires, etc ...
Trouvez ensuite une personne avec du potentiel, et, à partir du moment où cette personne souhaite devenir à son tour un mentor pour quelqu'un d’autre, aidez-le à atteindre ce but.
Fait le 28 Novembre 2017.
Pour le BEES
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104  ; E-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr





BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
SOYONS DES HOMMES DE PROGRES
L'héritage légué par John Wooden





John Wooden en 1972


John Wooden, né le 14 octobre 1910 à Hall (Indiana) et mort le 4 juin 2010 à Los Angeles, était un entraîneur de basket-ball américain.
Il est considéré comme le plus grand entraîneur universitaire américain, tout sport confondu, il a remporté le Championnat NCAA une fois en tant que joueur puis dix fois en tant qu'entraîneur, ces dix derniers titres entre 1964 et 1975. Il est membre du Basket-ball Hall of Fame: il est entré en 1961 en tant que joueur3, puis en 1973 en tant qu'entraîneur. Il est le premier à recevoir cette double distinction: depuis, il a été rejoint par Lenny Wilkens puis par Bill Sharman.

Entraîneur de renom et l'instigateur de la Pyramide du Succès,  John Wooden,  né le 14 Octobre 1910, s'éteignait le 4 Juin 2010 à l'âge honorable de 99 ans. Reconnu par ses pairs et toute l'industrie de l'information sportive pour avoir bâti la plus grande des dynasties du sport collégial américain, menant les Bruins de UCLA à 10 championnats NCAA en 12 ans, l'entraîneur nous lègue un héritage empli de leçons de vie et de sagesse.
L'homme surnommé "Wizard of Westwood" (L'enchanteur de Westwood) laissera derrière lui la définition du vrai "coach". Car ses anciens joueurs ne vous parleront pas de chiffres, de victoires ou encore de championnats, mais plutôt des valeurs et surtout des paroles emplies de sagesse enseignées par leur entraîneur, leur mentor. Plutôt que d'enseigner à ses étudiants-athlètes à devenir de grands joueurs de basketball, il inspira ses joueurs à évoluer pour devenir de grands hommes.
" Le Succès est défini par la tranquillité d'esprit qui découle directement de la satisfaction personnelle, sachant que vous avez fait tous les efforts afin de devenir le meilleur que vous êtes capable de devenir." -John Wooden
La Pyramide du Succès par John Wooden
 
La Pyramide du succès de John Wooden est composée de nombreux blocs philosophiques permettant d'avoir du succès au basketball et dans la vie, autrement dit viser l'excellence. En plus d'être utilisée par de nombreux entraîneurs dans le milieu sportif, la pyramide du succès de John Wooden est également utilisée dans le domaine des ventes et le monde des affaires.
⦁ À la base de la pyramide nous retrouvons les éléments suivants :

⦁ Assiduité
C’est la pierre angulaire du succès. Le succès provient de l'effort, de l’application, de la présence continue à son poste et du travail.
⦁ Enthousiasme
C’est l'autre pierre angulaire de la pyramide. Aimez ce que vous faites. Avoir de l’ardeur pour ce que en quoi vous êtes engagé.
⦁ Amitié
Travailler ensemble, car la plupart de nos accomplissements proviennent de l'interaction avec les autres et du travail d'équipe. Attachement, sympathie et bienveillance envers les autres.
⦁ Loyauté
Avoir la probité, la sincérité et l’honnêteté vis-à-vis de soi-même et vis-à-vis de ses coéquipiers, de ceux avec qui vous êtes engagé dans une action commune. Il faut être loyal envers soi-même et envers les autres ; respecter ses valeurs et celles des autres. La loyauté est placée au centre de la pyramide.
⦁ Coopération
Etre positif, solidaire, uni dans l’idéal et dans l’effort et être ouvert vis-à-vis des autres ; participer bien volontiers à une action commune. Un leader fort et confiant donne le crédit et la confiance aux autres et accepte les observations, le blâme et les remarques.
⦁ Au deuxième étage

⦁ Maîtrise de soi
Le contrôle de soi. Sans contrôle de vous-même, vous devenez vulnérable.
⦁ Vigilance
Toujours être en état d’éveil, en état d’alerte et prêt à évaluer et à analyser ses forces et faiblesses. Etre dans un état de surveillance soutenue, de vive attention.
⦁ Initiative
Avoir l’audace et le courage de prendre des initiatives et des décisions, sans avoir peur d'échouer. Proposer toujours une solution. Dans la vie, le plus grand tort n’est pas d’avoir fait une faute, mais de n’avoir pas essayé.
⦁ Persévérance
Lorsque vous échouez, essayez à nouveau. Plus fort et plus intelligemment. Ne jamais rester bloqué par une défaite, un échec, un découragement. Persister, fournir toujours un effort. Demeurer ferme et constant.
⦁ Au troisième étage

⦁ Condition
Force mentale, morale et physique. Etre toujours prêt pour commencer un travail, une activité, une compétition.
⦁ Habileté
Apprendre constamment tout en travaillant sur ses compétences. Agir avec adresse, avec ingénuité.
⦁ Esprit d'équipe
L'esprit d'équipe est le désir de sacrifier ses intérêts individuels et personnels et la gloire pour le bien-être du groupe. Travailler positivement pour le triomphe de la Cause commune. Etre solidaire et bienveillant envers ceux avec qui vous êtes engagé pour la cause commune. Rester soudé ensemble aux autres.
⦁ À l'avant dernier étage

⦁ Équilibre
Rester fidèle à toi même, peu importe si cela va à l'encontre des croyances populaires. Etre en paix avec sa conscience et en harmonie avec les autres, avec ses convictions, avec son entourage et ses croyances.
⦁ Confiance
La confiance provient de la planification, sachant que vous avez fait tout en votre pouvoir afin d'être prêt pour le défi.
⦁ Au sommet de la pyramide
Excellence compétitive : Au sommet de la pyramide du succès se retrouve l'excellence compétitive qui est définie par John Wooden ainsi : « Performe-toi de ton mieux lorsque c'est nécessaire. Il est nécessaire de faire de son mieux tous les jours ».
⦁ Finalement ses blocs sont retenus en place par le "mortier" et le ciment

⦁ Foi
Avoir une foi sans bornes dans ce que l’on fait et pour le futur, croire que les choses se dérouleront comme elles devraient l’être.
⦁ Patience
Un bon leader doit savoir que les bonnes choses prennent du temps à se réaliser.
⦁ Ambition
Il faut avoir le désir de réussir, de progresser, de gagner.
John Wooden représente la réelle définition du mot "entraîneur", un modèle. Malgré le départ de se grand homme il nous restera toujours ses enseignements et son héritage composé de ses nombreuses citations. Mais il est de notre devoir de se rappeler...
"Ne mesurez pas votre succès par vos accomplissements, mais par ce que vous devriez avoir accompli avec vos habiletés."

Reproduit le 28 Novembre 2017
Pour le BEES
Dr François Tshipamba Mpuila
E-mail : tshipamba.mpuilayahoo.fr


















BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
Quelques Citations
Quand je désespère, je me souviens que tout au long de l'histoire, la voix de la vérité et de l'amour a toujours triomphé ; Il y a eu dans ce monde des tyrans et des assassins, et pendant un moment ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils tombent toujours.
(Gandhi)
La différence fondamentale entre le système démocratique et tous les autres systèmes rivaux de la démocratie (esclavage, colonisation, tyrannie, dictature de droite et de gauche consiste dans le fait que tous les systèmes rivaux à la démocratie contiennent, au niveau même de leurs principes une faiblesse intrinsèque, des défauts graves, des incohérences et des contradictions fondamentales (négation de la dignité humaine, de la valeur de l’être humain, de la reconnaissance de soi, des libertés individuelles et publiques et des droits fondamentaux, civiques, politiques, économiques et culturelles qui ne sont pas des épiphénomènes, des appendices accessoires greffés sur une nature humaine qui leur serait préexistante, mais des facultés naturelles de l’homme, les attributs constitutifs de l’être humain) qui entraînent inéluctablement l’éclatement et l’effondrement de ces systèmes.
Mais le système démocratique est, au niveau de ses principes, exempt de cette faiblesse intrinsèque, de ses défauts graves, de ses incohérences et de ses contradictions fondamentales. Les conflits politiques et sociaux qui existent dans un système démocratique sont dus à une application partielle et imparfaite des principes démocratiques.
(Francis Fukuyama)
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps ; ils peuvent couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront jamais au printemps d’arriver.
(Pablo Neruda)
Le Bien et le Bonheur se trouvent dans les épines. Les chênes portent à leur sommet des glands et des fruits succulents, mais des abeilles dans leur tronc.

(Sagesse Luba)
Le mal, le vice, la méchanceté, il est facile d'y accéder en nombre ; le chemin qui y mène est sans obstacles, et ils logent tout près, mais devant la vertu, les dieux ont placé la sueur
(Tshipamba Mpuila)






















BUREAU D’ETUDES, EXPERTISE ET STRATEGIES
BEES/28/11/2017
UDPS
FORCE DE L’ESPOIR
QUELQUES CITATIONS SUR L’ESPOIR
⦁ C’est dans les fléaux que l’on voit des hommes en qui il y a plus de choses à admirer que des choses à mépriser. C’est dans la zone des turbulences que l‘on voit les meilleurs pilotes. Et dans les tempêtes que l’on voit les meilleurs marins.

⦁ Ne te laisse jamais abattre par le désespoir, le défaitisme, le découragement, l’échec et la déception. A chaque difficulté, relève-toi, marche tout droit, le front haut et avec la ferme volonté de réussir, d’aller toujours en avant et plus haut et de faire toujours mieux. Oublie toutes les raisons pour lesquelles cela ne fonctionnera pas et crois en la seule raison pour laquelle cela fonctionnera.
⦁ De belles choses se produisent lorsque vous vous distancez de la négativité, des pensées et des énergies négatives.
⦁ L’espoir est la chose la plus importante dans notre vie. Elle procure aux êtres humains le sentiment d’avoir un but et leur donne l’énergie d’aller de l’avant.
⦁ L’optimisme est la foi qui mène à la réalisation. Rien ne peut se faire sans l’espoir et la confiance.
⦁ Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. La vie nous donne toujours une seconde chance qui s’appelle demain. Il faut repousser le découragement, la fatalité, la déception et le défaitisme. Il faut saisir cette seconde chance.
⦁ Vivre sans espoir, c’est indigne pour un être humain, car c’est mépriser tous les talents, toutes les capacités, toutes les possibilités, toutes les opportunités dont Dieu et la Nature nous ont dotés ; c’est cesser de vivre.
⦁ L’espoir est le plus grand véhicule du succès, tandis que le découragement le rend impossible.
⦁ Si on perd l’espoir, on est sans défense devant la vie. 
⦁ Le monde est rempli de possibilités, et du moment qu’il y a des possibilités, il y a de l’espoir. Nous pouvons seulement perdre espoir lorsque nous refusons de voir les possibilités. 
⦁ Si je crois que je vais tomber, je tombe ; si je crois que je ne puis rien, je ne puis rien. 
⦁ Tout ce qui est fait de grand dans le monde est fondé sur l’espoir.
⦁ Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité.
⦁ Si j’aide une seule personne à avoir de l’espoir, je n’aurais pas vécu en vain. 
⦁ Si vous voulez être heureux, fixez-vous un objectif qui monopolisera votre attention, vous insufflera de l’énergie, et vous inspirera de l’espoir.
⦁ Même si on ne nous laisse qu’une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d’elle il y aura toujours le ciel tout entier.
⦁ Il n’y a aucun médicament comme l’espoir, aucun encouragement si grand et aucun tonique plus puissant que l’attente de quelque chose de mieux pour demain.
⦁ Chaque période de trouble de l’histoire ouvre une brèche d’espoir.
⦁ Dans tous les cas, l’espérance mène plus loin que la crainte. L’espoir fait avancer mais la crainte fait hésiter et peut même paralyser.
⦁ L’évolution et tous les espoirs pour un monde meilleur reposent dans le courage et la vision franche des gens qui embrassent la vie. Les défaitistes n’avancent jamais. 
⦁ Quand vous choisissez l’espoir et vous faites des efforts et vous optez pour le pragmatisme et une stratégie appropriée, tout devient possible.
⦁ La marque d’une âme ferme est de conserver de l’espérance dans le malheur. Le malheur peut-être considéré comme une occasion de bien s’arrêter, réfléchir sur sa vie, prendre de bonnes décisions et avancer dans la bonne direction.
⦁ Aujourd’hui, je choisis de vivre dans la lumière de mes espoirs plutôt que dans l’ombre de mes doutes. Le doute perpétuel vous empêche de faire de vrais et bons choix, vous enlève la force d’agir et d’avancer.
⦁ L’espoir de l’avenir, il est dans la nature et dans les hommes qui restent fidèles à la nature. Ne vous compliquez pas la vie en recherchant toujours des choses sophistiquées.
⦁ Détache-toi de l’ancre de ton passé et laisse-toi dériver au bon gré des courants de la vie. Regarde en avant et avance.
⦁ La confiance et l’espoir sauront te guider à bon port ! Il ne faut jamais perdre l’espoir et la confiance.
⦁ L’espoir est important, car il peut rendre l’instant présent moins difficile à supporter. Si nous pensons que demain sera meilleur, nous pouvons supporter les difficultés d’aujourd’hui.
⦁ Détermination et espoir sont les facteurs clés d’un meilleur avenir.
Cesser d’espérer, c’est s’avouer vaincu sans même relever le défi, c’est rendre vain chacun de nos efforts. C’est indigne.
⦁ L’espoir alimente vos inspirations tandis que les doutes attaquent vos aspirations, les détruisent et vous détruisent vous-même. 
⦁ Parfois, notre destin ressemble à un arbre fruitier en hiver. Il attend le soleil pour se réveiller et recommencer la vie.
⦁ C’est quoi une vie d’homme ? C’est le combat de l’ombre et de la lumière… C’est une lutte entre l’espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur… Je suis du côté de l’espérance, mais d’une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté. 
⦁ L’espoir est comme une étoile, non pour être vu sous le soleil de la prospérité, mais à être découvert dans la nuit de l’adversité.
⦁ Parfois les choses ne vont pas comme prévu, mais ne perdez pas espoir. Restez concentré sur ce que vous essayez d’accomplir. Et pensez à le faire de la meilleure façon possible.
⦁ Il y aura une percée bientôt. Comprenez que toutes les choses prennent du temps. Vous n’êtes pas encore là, mais vous êtes sur la bonne voie vers le succès. Agissez.
⦁ Que votre amour de la vie soit amour de votre espoir le plus haut et que votre espoir le plus haut soit la pensée la plus haute de la vie. C’est cela la transcendance.
⦁ Rien ne peut se faire sans l’espoir et la confiance ; qu’une chose va bien se passer, mais au contraire la certitude que cette chose a un sens, quelle que soit la façon dont elle va se passer. Il faut être patient, bien réfléchir et agir.
⦁ Sans foi, espoir et confiance, il n’y a aucune promesse de futur, et sans promesse de futur, la vie n’a ni direction, ni signification, ni justification. Et c’est du gâchis.
⦁ L’espoir est la foi qui tend sa main dans l’obscurité. L’obscurité n’existe pas en elle-même, elle est l’absence de la lumière et de l’espoir.
⦁ L’espoir c’est, avant tout, le sentiment d’une victoire remportée sur la tristesse. La tristesse est un sentiment qu’il faut toujours éloigner.
⦁ L’espérance est la dernière chose qui meure dans l’homme. Alors commence la décomposition organique.
⦁ L’homme de cœur est celui qui se fie jusqu’au bout à l’espérance et qui est tenace pour aller jusqu’au bout de ses rêves.
⦁ Une bonne espérance est meilleure qu’une mauvaise possession. Mieux vaut être plutôt qu’avoir.
⦁ L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir. Il faut la volonté et la détermination de réussir.
⦁ La naissance de l’espoir est la mort annoncée des incertitudes. Tout sera clair uniquement puisque vous avez l’espoir.
⦁ Sur quoi devez-vous fonder votre espérance ? Sur la certitude que l’avenir peut toujours être meilleur, sur vos talents, vos capacités, votre sagesse, l’aide des amis et une action appropriée.
⦁ L’espérance n’est pas une vague aspiration à une existence plus facile, plus agréable, mais une sagesse qui sait utiliser le passé et le présent pour se projeter dans l’avenir et agir sur lui. Il ne faut jamais laisser tomber les bras et se laisser faire.
⦁ Seul celui qui recherche les biens spirituels peut être véritablement optimiste ; tandis que celui qui se concentre sur les biens matériels, même s’il est d’abord plein .d’espoir, sera un jour ou l’autre obligé d’abandonner ses illusions. Il dira alors que ce sont les autres qui sont la cause de ses échecs et de sa perte alors que c’est lui-même qui en est la première source et le premier auteur.
⦁ L’espoir est le pilier du monde et la clé de la réussite. 
⦁ Si on a perdu de l’argent, on n’a rien perdu ; si on a perdu les amis, on a perdu la moitié de ce que l’on a et si on a perdu l’espoir, on a tout perdu car on a perdu la raison de vivre et la motivation nécessaire pour agir..
⦁ Il faut espérer puisqu’il faut vivre. La vie est belle. Il ne faut pas la perdre pour rien.
⦁ La vie est un long voyage. Le monde est son bateau. L’espoir est son équipage. Saisissons chaque chance et chaque opportunité qui se présente.
⦁ Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver. Il n’y a que la chaleur, l’enthousiasme et la volonté d’aller de l’avant.
⦁ Tant qu’il y a de l’espoir, il y a de la vie ! Et il faut bien réfléchir et agir
⦁ Le jour où vous perdrez espoir, ce jour-là sera celui de votre plus grande perte. Ce sera le jour du début de votre mort.
⦁ La nuit la plus sombre mène toujours vers la lumière. C’est trop vrai, mais on n’y pense pas souvent.
⦁ L’espoir est comme un phare. Il n’arrête pas la tourmente mais il guide toujours dans la bonne direction. Prions pour avoir une bonne inspiration et n’hésitons pas à suivre la bonne inspiration. 
⦁ Ainsi, plus vous enrichirez le sens de votre vie, plus vous nourrirez des espoirs réalistes, et plus vous vivrez une vie agréable et authentique. Et plus vous réaliserez vos rêves. 
⦁ Quand l’espoir sera rendu pour vous une habitude, vous aurez alors un esprit joyeux en permanence. Vous ne reculerez plus devant aucun obstacle, aucune difficulté.
⦁ Ce qui est à venir est mieux que ce qui est passé. Gardez espoir. Ne vivez pas les yeux focalisés sur le rétroviseur. N’affrontez pas l’avenir à reculons. Corrigez les erreurs du passé et continuez votre chemin.
⦁ Les bonnes choses arrivent généralement au moment où vous vous y attendez le moins. Le hasard c’est Dieu qui arrive, agit et continue incognito.
⦁ On peut perdre ses clefs, son temps ou ses illusions, tant que l’on garde espoir… il n’y a pas de quoi s’affoler ! On retrouvera toujours une solution.
⦁ L’espoir est le commencement de toute chose. Sans espoir, on ne sait rien commencer ni aller jusqu’au bout.
⦁ Ne perds jamais espoir. Plus est en Vous.
⦁ Lorsque le soleil se couche, les étoiles apparaissent. Même dans le désespoir le plus total, garde toujours le brin d’espoir, accroche-toi, fais des efforts et tu te relèveras.
⦁ L’espoir est invisible et intangible, il accomplit l’impossible. Mais il faut y croire et agir.
⦁ Derrière chaque grande réalisation de l’humanité, il y avait un espoir. Ceux qui ont gardé l’espoir ont toujours su réaliser leurs rêves.
⦁ L’espoir, c’est de pouvoir vivre dans un monde magnifique qui ne s’est pas encore actualisé. Ce monde-là existe. Il faut agir et toujours mieux pour y arriver.
⦁ L’espoir est une question de volonté… ; la volonté de ne pas accepter la fatalité. La fatalité est fatalité quand nous y croyons, nous nous décourageons et nous ne faisons rien.
⦁ L’espoir est comme le ciel des nuits ; il n’est pas de coin si sombre où l’œil qui s’obstine ne finisse par découvrir une étoile. Mais il faut bien ouvrir l’œil et le bon.
⦁ Les citations d’espoir et d’espérance par leur philosophie et leur sagesse redonnent du sens à la vie et nous aident à rester positifs face aux épreuves de la vie. Nous devenons ainsi des hommes en qui il y a des choses à admirer que des choses à mépriser.
⦁ Vivre, c’est espérer. Celui qui n’espère plus se condamne à mourir.
⦁  ⦁ L’espoir a les yeux brillants. Ce n’est pas un mirage, une utopie, un mensonge.
L'espoir est le pilier du monde. C’est grâce à l’espoir que les grandes choses se réalisent et que nous réalisons notre destin.

Fait le 28 Novembre 2017
POUR LE BEES
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104 ; E-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr

Répondre