Elections en RDC et Accords sous l’occupation tutsie

Répondre
Avatar du membre
Tshipamba Mpuila
Messages : 394
Enregistré le : ven. août 11, 2006 7:29 pm
Localisation : BELGIQUE

Elections en RDC et Accords sous l’occupation tutsie

Message par Tshipamba Mpuila » sam. déc. 23, 2017 2:46 pm

LEADERSHIP NATIONAL CONGOLAIS DE PROGRES
NON CATEGORIQUE AUX ELECTIONS, AUX NEGOCIATIONS ET AUX ACCORDS SOUS OCCUPATION ETRANGERE

Elections en RDC et Accords sous l’occupation tutsie

Nous sommes profondément choqués, étonnés et déçus par tout ce que nous lisons et nous entendons émanant de nos Compatriotes sur les élections et les accords sous l’occupation tutsie.
On n’organise pas des élections aussi longtemps que notre pays est occupé. Nous devons même nous opposer à tout celui qui veut organiser des élections sous l’occupation tutsie, car c’est un non-sens, une perte d’argent et de temps ; un temps de plus gagné par l’occupant dans notre Pays. Et ces élections-là se termineront par des fraudes, un hold-up électoral et des violences. Nous devons d’abord chasser l’occupant par tous les moyens et toutes les stratégies.
On ne négocie ni ne signe d’accords avec un brigand qui a envahi et occupé votre Maison par la ruse et la violence ; qui tue les membres de la famille ; viole les femmes et les filles de la Maison ; pille et spolie les biens de la Maison.
Bref : un occupant, un esclavagiste, un tueur en série, un génocidaire, un violeur, un pilleur et un criminel, un prédateur. Il faut le combattre, par tous les moyens et toutes les stratégies.
Aucun pays européen occupé par l’Allemagne nazie n’avait organisé les élections sous l’occupation. Tous les pays occupés se sont coalisés pour chasser l’Allemagne nazie avant d’organiser les élections. C’est quand ils ont chassé les occupants nazis qu’ils ont enfin organisé les élections entre eux.
L’Ethnie tutsie a instauré dans notre Pays un pouvoir étranger, esclavagiste, colonialiste, tyrannique, génocidaire, spoliateur et prédateur. Ce pouvoir utilise certains congolais qui sont des esclaves consentants et volontaires. Ces congolais n’ont aucun pouvoir réel ni effectif. Ils sont heureux d’être à la Mangeoire. Ils sont des éléments décoratifs et des trompe-œil. Ils sont des complices et des traîtres.
L’Ethnie tutsie n’a jamais respecté les Résolutions de l’ONU, ni les Accords issus des négociations, ni sa propre constitution rédigée à l’Etranger et vide de notre âme bantoue, de notre A.D.N. génétique propre, de nos réalités socio- politiques ; constitution rejetée par 53% par rapport au chiffre de l’Electoral global selon les chiffres de la CEI sur le référendum populaire du 18-19 Décembre 2005. Mais la CEI a publié de faux résultats de 87% de oui), ni respecté un seul des accords signés, ni organisé les élections libres et transparentes dans les pays occupés (Ouganda, Rwanda, Burundi, RDC.
L’Ethnie tutsie s’illustre pas des hold-up électoraux : Elle est en train de renforcer ces mécanismes pour procéder à d’autres hold-up électoraux : Vote électronique, CENI, Loi Electorale, la soit-disante élection des gouverneurs qui sont les agents du PPRD et dont le rôle sera de faciliter d’autres hold-up électoraux…..
Les causes de notre Tragédie sont toujours là. La cause de l’aggravation de la Tragédie est l’Occupation de notre Pays par l’Ethnie tutsie.
Refusons toute collaboration, toute complicité et toute trahison par rapport à la Terre de nos Ancêtres, à l’Héritage si précieux qu’ils ont légué le 30 Juin 1960 (Un pays indépendant et souverain). Unissons-nous et chassons l’Occupant.
Ceux qui se cachent derrière des subterfuges et de faux arguments pour entretenir les conflits et les divisions au sein de l’UDPS (Force Motrice de Changement, Ame, Boussole, Gouvernail et Catalyseur du Combat de libération nationale) jouent consciemment ou inconsciemment le jeu de l’Occupant et doivent être considérés comme des traîtres car les conflits et les divisions au sein de l’UDPS affaiblissent, morcellent, émiettent et désarçonnent toutes les Forces de Progrès, démobilisent les Combattants de la Liberté et les Résistants et affaiblissent toute l’Opposition.
L’Indépendance et la Souveraine de notre Pays sont garanties par le Droit International et par les Textes internationaux ci-après :
La proclamation et la promotion des droits des Peuples :
⦁ La Charte des Nations Unies de San Francisco en 1947
⦁ La Déclaration Universelle des droits de l’homme adoptée le 10 Décembre 1948 par l’Assemblée Générale de l’ONU
⦁ La Conférence afro-asiatique de Bandoung en 1955
⦁ La Déclaration du 14 Décembre 1960 et du 14 Décembre 1962 de l’Assemblée Générale de l’ONU
⦁ Les deux Pactes de 1966 relatifs aux droits civiques, politiques, économiques, sociaux et culturels
⦁ La convention de Lomé : un accord de coopération commerciale signé le 28 février 1975 entre la CEE et 46 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (dits pays ACP), et renouvelé en 1979 (Lomé II, 57 pays), 1984 (Lomé III, 66 pays) et 1990 (Lomé IV, 70 pays)
⦁ L’Acte final d’Helsinki de 1975.
⦁ La Déclaration universelle des droits des Peuples adoptée à Alger le 4 Juillet 1976.
⦁ La Charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples adoptée à l’unanimité par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’O.U.A. à Nairobi le 28 Juin 1981.
⦁ La Déclaration des devoirs fondamentaux des peuples et des Etats asiatiques adoptée le 9 Décembre 1983 élaborée par l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande
Tous les vrais Congolais qui sont dans les Institutions étatiques doivent savoir qu’ils sont des complices et des traîtres s’ils ne quittent pas ces institutions ou les bloquent de l’intérieur.

Fait le 21.12.2017.
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104 ; 0032-492-100-276 ; tshipamba.mpuila@yahoo.fr

Répondre