Le député Vuemba : «Non aux peaux de bananes de Malumalu…»

Répondre
Avatar du membre
William Tshilolo
Messages : 2
Enregistré le : ven. août 13, 2010 9:41 pm
Localisation : France

Le député Vuemba : «Non aux peaux de bananes de Malumalu…»

Message par William Tshilolo » sam. août 14, 2010 2:36 pm

La classe politique congolaise est en ébullition depuis le lundi 10 août 2010, date de la publication du calendrier électoral par la Commission Electorale Indépendante (CEI). Réagissant à chaud à cette initiative, le député national Jean-Claude Vuemba a estimé « extrêmement dangereux » l’acte posé par l’abbé Malumalu et son institution. A son avis, « La CEI n’a plus le droit de s’engager dans le processus électoral », domaine exclusivement réservé à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante). « Son rôle du moment devrait se focaliser à expédier les affaires courantes, cas des opérations du fichier électoral dans le Bas-Congo, pour lesquelles nous exigeons une prolongation d’au moins deux semaines, pour permettre à tous les candidats électeurs de se faire enrôler », a indiqué le député élu de Kasangulu.

Très monté, Jean-Claude Vuemba a accusé l’abbé Appollinnaire Malumalu d’être occupé à torpiller la CENI en amont : « Que l’abbé Malumalu cesse de placer des peaux de bananes sur le chemin de la CENI. Le calendrier électoral est un outil stratégique de tout processus électoral. Il ne peut pas être élaboré à la légère ou en fonction d’un agenda caché », dit-il. Le président national du MPCR déplore le fait que la CEI se lance dans l’organisation des élections pendant que la territoriale est encore tenue par des représentants des partis politiques actuellement présents au sein du gouvernement.

Il se demande aussi comment la CEI a pu annoncer l’élection de Sénateurs par les députés provinciaux, alors que l’option levée au sein du Parlement est que les intéressés soient élus au suffrage universel direct, comme les députés nationaux. Enfin, il déplore l’initiative de la CEI, en ce qu’elle est prise alors que la nouvelle Loi électorale n’est ni élaborée, ni promulguée.

Le Phare n°3888 du mercredi 11 Août 2010
William Tshilolo
UDPS France

Répondre