Pré-négociations avec le camp Kabila: secret de polichinelle qui vire à l'escroquerie politique

Répondre
Avatar du membre
Léonard Mpoyi
Messages : 15
Enregistré le : mer. janv. 28, 2015 5:10 pm

Pré-négociations avec le camp Kabila: secret de polichinelle qui vire à l'escroquerie politique

Message par Léonard Mpoyi » mar. sept. 15, 2015 8:49 am

Chers amis et compagnons de lutte,

Il s'agit là , et je souhaite que vous le compreniez, d'un scrupule de conscience qui est éminemment respectable. C'est pourquoi j'ai été attristé par la campagne qui s'est développée pour dénaturer la position des 25 membres et cadres de l'UDPS dans leur déclaration politique du juillet dernier . On nous a accusé d'être viscéralement anti-UDPS, et de profiter de l'occasion pour le manifester sournoisement.
Le désespoir qui s'est emparé de nos rangs nous a conduits à dénigrer les valeurs qui, pourtant , ont fait de nous ce que nous sommes.

En effet, suite à ce communiqué de presse " Etienne Tshisekedi met fin aux pré-négociations avec le camp Kabila" , nous prélevons malheureusement que la mémoire est pour le peuple congolais l'un des qualités dont il se sert le moins car elle lui est trop souvent étrangère.

Entorses graves de centre des décisions de l'UDPS.

Pour ceux qui se rappellent encore, les élites détentrices des centres de décisions de l'UDPS se contredisent dans moins de trois jours sur un sujet si important d'orientation politique actuelle au Congo. Notre retard sur l'analyse des faits politiques et stratégiques nous amène dans une mort politique lente et assurée. Il est urgent de rompre le silence sur la politique d'attendre tout sur le plateau et d'accroître l'espérance sur le nihilisme populiste.
Ce qui est incompréhensible c'est de voir le Sécretaire Général Bruno Mavungu contacté successivement par les journaux, Le Phare 10 septembre 2015 et Potentiel 11 septembre 2015, tentait de persuader l'opinion nationale et internationale qu'il n'y a jamais eu des pré-dialogues et dans son communiqué de presse le Président Etienne Tshisekedi met fin aux pré-négociations. A la lumière des germes de déviation et de récupération je vous laisse apprécier et concilier les deux points de vues : voici ce que déclare le Sécretaire Général de l'UDPS " A la suite des rumeurs les plus folles faisant état de contacts très suivis entre les émissaires du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, et ceux du président national de l’UDPS, Etienne Tshisekedi en Belgique, en Italie et présentement en Espagne, dans l’île d’Ibiza, Le Phare est entré en contact téléphonique hier jeudi 10 septembre 2015, dans l’après-midi, avec le Secrétaire général de ce parti, Bruno Mavungu. Le quotidien de l’avenue Lukusa était surpris de constater que l’homme que l’on annonçait en séjour en terre espagnole, depuis le début de la semaine, à la tête de la délégation de l’UDPS, qui serait occupée à régler les derniers détails du Dialogue avec ceux de la Majorité Présidentielle, se trouve encore à Kinshasa.

Selon l’intéressé, il était dans l’attente de la sortie de son visa à l’ambassade de Belgique, en vue de se rendre incessamment à Bruxelles, en consultation auprès du chef de son parti, Etienne Tshisekedi. Interrogé au sujet de l’état d’avancement des tractations entre le pouvoir et l’UDPS, il a martelé que jusqu’à preuve du contraire, Etienne Tshisekedi n’a mandaté personne pour l’engager, en quoi que ce soit, au sujet du projet du Dialogue, qui défraie la chronique depuis le mois de mai".
Et le 13 septembre 2015 , Monsieur Etienne Tshisekedi qui n'a mandaté personne pour l'engager, en quoi que ce soit, au sujet du projet du dialogue, dans un communiqué de presse, met fin aux pré-négociations avec le camp Kabila. Cet aspect spéctaculaire de deux points de vue contradictoire démontre bien que l'histoire qui a envahi la mémoire du peuple congolais est sans cesse, une spoliation de son destin. Par conséquent , la population est manipulée et conduit dans le chemin de mensonge. A qui doit profiter tout le jeu du dialogue ? La réponse n'est pas aussi évidente que le laisserait supposer une définition stricto sensu et dans l'absolu , du terme" escroquerie politique". Si Monsieur Etienne Tshisekedi n'a mandaté personne pour l'engager, en quoi que ce soit, au sujet du projet du dialogue comment est-il amené à mettre fin aux pré-négociations avec le camp Kabila ? Qui dit vrai et, qui ne dit pas vrai ? Le peuple lui demeure dans le trou noir , loin d'être le miroir de son aspiration, de ses actions mais reste le ciment qui, pour une infinie derrière ses élites dans la pratique du double langage.

La déclaration du SG Bruno Mavungu et le communiqué de presse du Président Etienne Tshisekedi sont ils de recherche de solution, de peur de voir remettre en cause leur autorité ? Sans risque d'erreur, la seule vérité reste dans l'avenir du Congo !

Léonard Mwadiamvita Mpoyi
Combattant de la Liberté
Représentant Honoraire de l'UDPS
Mob: + 47 48237523

Oslo, 14.09.2015

Répondre