L’UDPS, du patrimoine national au fait privé… familial.

Toute l'actualité politique congolaise
Répondre
Avatar du membre
Sage Gayala
Messages : 25
Enregistré le : mer. déc. 03, 2014 1:45 pm

L’UDPS, du patrimoine national au fait privé… familial.

Message par Sage Gayala » dim. août 02, 2015 6:08 pm

L’UDPS, du patrimoine national au fait privé… familial.

Voici ce que nous dit Monsieur Djemba qui signe Doctorant, croyant que c’est un grade académique ou universitaire. Ce mot est traduit en Anglais par doctoral candidate, en français, candidat au doctorat ou étudiant en thèse. Les grades universitaires reconnus sont pour la France (Baccalauréat, Licence, Maitrise, Doctorat), pour la Belgique, Licence ou Bachelier, Maitrise et Doctorat). Gandhi a dit : « My life is my message. Ma vie est mon message. » L’humilité et la modestie sont des vertus.

Revenons au plus important. Voici la prise de position de Monsieur Djemba.

« À votre attention s'il vous plaît,

L'UDPS est le seul parti politique ayant présenté des candidats réels aux provinciales et à toutes les circonscriptions. Ceux qui croient aux chiffres de la CENI ne sont autres que les personnes qui travaillent pour KABILA et sa bande. Plus grave encore il s'agit des personnes qui se réclament de l'udps et qui la combattent en même temps. Ce sont en réalités des taupes du régime d'imposture qui ont erré dans les structures de l'udps sans arriver à leur fin.

Souvenez-vous que les partis politiques qui se réclament de l'opposition et qui sont vantés ici, (voir la liste reprise ci bas), avaient boycotté les élections provinciales en faisant une déclaration fracassante 24 h après l'annonce des délais concernant le dépôt des candidatures. L'udps n'a pas mordu et a confirmé sa participation conformément à la résolution 0015 du congrès du parti de décembre 2010.

Les chiffres présentés par la CENI en ce qui concerne ces partis politiques inféodés au PPRD ne sont donc pas crédibles et les noms affichés ne sont que fictifs, tel est d'ailleurs l'état actuel du fichier électoral. Ces partis n'avaient jamais fait un communiqué contraire indiquant qu'ils participeraient au scrutin provincial. Cela signifie que les noms affichés par la CENI sont imaginaires. Ceux qui se réfèrent à ces chiffres ne font que la promotion du régime de Kabila en démontrant faussement les faiblesses de l'udps pendant que l'udps a atteint le point d'achèvement pour chasser Kabila du pouvoir d'imposture. »


Nous nous approchons lentement mais surement de l’apothéose de la fourberie. Sage Gayala n’a rien inventé. Ce qu’il a relaté est la pure vérité. Que Monsieur Djemba nous brandisse sa liste des candidats réels aux provinciales et à toutes les circonscriptions. D’ailleurs, sur les 276, ¾ sont des amis de Tshilombo et Mavungu. Ils n’ont jamais adhéré à l’UDPS. C’est facile de vérifier.

De deux, n’est-ce pas la CENI qui est chargée dans certaines de ses attributions, de l’enregistrement des candidats pour différents scrutins ? En 2011, auprès de quelle institution Monsieur Tshisekedi avait déposé sa candidature pour les présidentielles ?

De trois, êtes-vous sérieux ? Vous parlez des taupes du régime d’imposture et par la même occasion, vous rampez aux pieds de l’imposteur pour le dialogue. Comment peut-on dialoguer avec l’imposteur ?


L’imposteur a aligné 692 candidats et vous le « Diaka dia Mama ou le shintu tuetu, 276 ». Ceci nous rappelle l’objectif 80. En 2011, première place ? Oui. Et si je rétorquais en 2016, à qui sera la 20 eme place ?



Voici les chiffres de la CENI :

- Sièges dans toutes les 26 provinces : 711

- Candidats enregistrés : 24191

- Candidats recevables : 23518

- Candidats irrecevables : 673 en violation des articles 21 et 22 de la Loi électorale.




Où sont vos chiffres de l’Aile familiale ? Il était temps de quitter les chimères, maintenant, c’est trop tard.

33 ans de lutte, de privations, des brimades pour en arriver à ces résultats. L’UDPS ne mérite pas cette déconfiture. Vous en porterez la responsabilité votre vie durant. Voici donc les résultats de la redynamisation du parti : 276 candidats à travers la RDC pour la 20 eme place.

Ma dernière question : est-ce que votre dialogue se justifie-il encore maintenant que vous affichez le profil bas en face de celui qui vous nourrit et que vous appelez l’imposteur ?


N’oubliez pas, Gandhi Mahatma Gandhi a dit : « Ma vie est mon message ».



La vérité est têtue.



Urbain Kang






Cher conseiller Urbain,

Vous gaspillez votre temps à répondre à monsieur le professeur DOCTORANT en DROIT. Comme l'autre professeur sans chair qui me fait de la publicité gratuite dans leur feuille de chou,... c'est du menu fretin... N'avez-vous pas remarqué qu'il était plus porte-parole des soit-disant partis politiques qui auraient boycotté les élections?
Bientôt, je mettrai à votre disposition la répartition de leurs 276 candidats par circonscription et leurs noms. Vous comprendrez, avec cartographie à l'appui et un petit arbre généalogique et amical, que c'est une clique familiale composée des filous et autres vautours, de la copie conforme à la Bandibanga (au parlement) et Mukengeshayi (au Canada).
Vous serez aussi choqués que dans plus de la moitié du territoire national (72%), ils n'ont pu trouvé un seul candidat à mettre sur leur liste.Vous pouvez déjà deviner, sans que je ne dise où sont concentrés les 81 circonscriptions dans lesquelles ils ont placé les MWANETU. Un peu de patience, laissons à notre base, qui me lit, le temps de digérer le premier message, avant d'envoyer le deuxième. Au moins notre DOCTORANT aura des longues nuits sans sommeil.
Nous sommes bien gentils, puisque nous avertissons et utilisons les armes conventionnelles pour un combat démocratique.

Sage-Fidèle Gayala
porte-parole de l'UDPS/Canada.
Sec. Féd. en charge de la Comm.

Répondre