COMPLOT CONTRE LE PN

Espace réservé au comité fédéral et au bureau de l'assemblée
Répondre
Avatar du membre
Jean Muntuabu
Messages : 21
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 5:53 pm

COMPLOT CONTRE LE PN

Message par Jean Muntuabu » jeu. août 05, 2010 11:58 pm

Chers Combattantes et Combattants,
Une campagne de dénigrement contre le Président National monsieur Etienne Tshisekedi est en cours, campagne dirigé de mains de maître par monsieur Kabeya Nkashama, le léopard sans dents de Paris et planifiée depuis Kinshasa par monsieur Beltchika François Xavier et monsieur Jean Joseph Mukendi. J’y reviendrai avec force détail. En attendant, je vous laisse lire le document ci-dessous envoyé en catimini aux membres dissidents, rebelles et traitres de l’UDPS.
J. MUNTUABU L. LUABEYA

Voici le document:

----- Message transféré ----
De : GROUPE DE RÉFLEXION DES CADRES - UDPS <contact.grcpudps@ gmail.com>
À : info.udpsmedias@ gmail.com
Envoyé le : Dim 1 août 2010, 20h 56min 37s
Objet : Fwd: Quid après le colloque ... Levée de fonds
Bonjour à tous,
Je me permets de vous transmettre le rapport final de nos travaux du Colloque des Cadres de l'UDPS Extérieur qui s'est tenu à Anvers (Belgique) du 18 au 20 juin 2010 pour vous sensibiliser à la grave crise que traverse le Parti UDPS qui avait suscité tant d'espoir au niveau du peuple congolais.
La lutte de l'UDPS bien que nationale, a été portée en grande majorité par les filles et fils de l'espace kasaïen qui ont payé un prix fort de leur soutien au leader de ce Parti qui semble être compromis aujourd'hui avec l'achat de son silence en 2006 par le Président du Parti Socialiste Belge lors des élections pour qu'il n'appelle pas la population à voter pour BEMBA et l'année passée par le versement d'une sommes de plus d'un million de dollars sous forme de retraite pour ses soins médicaux, somme touchée auprès du Gouvernement MUZITO par son fils Christian TSHISEKEDI suivi d'un versement d'une rente mensuelle. C'est ce qui expliquerait le désordre entretenu au sein du Parti pour que l'UDPS ne puisse pas gêner le pouvoir de Kinshasa l'année prochaine lors des élections.
Dans ces arrangements, quelle est le profit que le peuple congolais, la base de l'UDPS et toutes ses familles kasaïennes qui ont tout perdu à cause de leur engagement dans cette lutte?

J'ai appelé Dr MPUILA ce samedi soir (2 heures de communications) pour qu'il aille parler avec le Président TSHISEKEDI qui pratique aujourd'hui la politique de la terre brulée comme à l'époque de MOBUTU et souhaite qu'après lui ça soit le déluge. Ma demande est simple, soit il revient à la raison pour faciliter la réconciliation en annulant toutes les décisions qui violent les textes du Parti et en reconnaissant le Congrès tenu en avril 2009 avec toutes ses résolutions et le prochain Congrès sera un Congrès Extraordinaire de réconciliation et de validation des candidats aux différents mandats, dans le cas contraire, nous allons mettre sur la place publique toutes ces combines.

Devant cette situation, tous les dignitaires kasaïens qui souhaitent qu'il y ait un changement l'année prochaine sont appelés à s'impliquer pour que la famille TSHISEKEDI ne s'amuse pas à sacrifier tout un peuple par égoïsme. Si vous vous taisez, vous en assumerez la responsabilité un jour devant Dieu et devant tous les victimes tombés pour avoir cru en UDPS et en TSHISEKEDI. Son comportement n'est pas différent des autres leaders Kasaïens depuis l'indépendance qui n'ont jamais voulu qu'un fils du Kasaï qui ne serait pas soumis sorte aussi la tête de l'eau. Il suffit d'examiner les agissements à l'époque de KALONJI, NGALULA, MUNKAMBA et lui-même TSHISEKEDI en tant que Ministre de l'Intérieur.
L'Ambassadeur BELTCHIKA, Maître Jean-Joseph MUKENDI et Professeur KABEYA TSHIKUKU qui sont humiliés aujourd'hui pour avoir tenu le Congrès d'avril avec beaucoup des peines, revenaient d'une tournée à haut risque où ils sont allés faire la campagne de celui qui n'a eu comme mot de remerciement leur exclusion du Parti sans aucun respect des textes.

Je me suis adressé à vous tous qui recevraient ce mail avec vos adresses cachées, en tant qu'opérateur économique du Kasaï, acteur politique à l'extérieur ou de la société civile pour que vous ne continuez pas à jouer au Ponce Pilate. Quelles que soient vos convictions politiques, la crise actuelle au sein de l'UDPS vous concerne indirectement en tant que fils et fille du Grand Kasaï. Vous avez donc le devoir de sauver le Parti et d'apporter votre soutien indirectement ou directement à la nouvelle direction qui se bat avec les moyens de bord pour pérenniser la lutte de l'UDPS pour l'avènement d'un Etat de droit au Congo.

Cordialement.

KABEYA N'Kashama-Mutoke

Répondre