COMPLOT CONTRE LE PN (suite)

Espace réservé au comité fédéral et au bureau de l'assemblée
Répondre
Avatar du membre
Jean Muntuabu
Messages : 21
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 5:53 pm

COMPLOT CONTRE LE PN (suite)

Message par Jean Muntuabu » ven. août 06, 2010 12:00 am

Chers TOUS,
Comme promis, je viens donner la suite annoncée en rapport avec les balivernes de Kabeya Léopard, ce « primai rien » en débandade, qui par son message, reflète l’état réel de la situation qui prévaut dans le camp de « rit-qui-nie ». Pour cela, je vais commencer par réagir à « son message », avant de révéler les véritables dessous de cette cabale qui, comme vous vous l’imaginez, est en réalité téléguidée par une main noire qui a pactisé avec Kanambé pour nuire à l’UDPS et à son Président. En effet, quiconque est habitué avec le charabia de Kabeya Léopard remarquera que le texte endossé par l’homme des basses besognes des exclus de la 099 n’est pas de lui. Par son truchement, ses mentors, lâches et manipulateurs, ont toujours cru pouvoir cacher leur jeu depuis le début de la crise.
Lorsqu’on parcourt le torchon attribué à Léopard, on apprend une chose que les Aka, Mayay, Beltchika et Mukendi, entre autres, n’ont jamais accepté de reconnaître : leur soutien à Bemba en 2006 ! Vous comprenez ainsi pourquoi les Fondateurs Diayikwa et Mukoka qui s’étaient affiché pro Bemba à l’époque, ont par la suite soutenu la messe noire. En réalité, c’est une bande qui opère de longue date. Pourtant, tout le monde sait qu’en 2006, la position de l’UDPS était très claire : ni Bemba, ni Kanambé, parce que l’UDPS ne reconnaissait pas cette parodie d’élections car elle en avait été écartée ! Quelle confusion ensuite ! Suivez : Kabeya (ou plutôt celui qui a inspiré ce message) se lance dans une série d’affirmations aussi contradictoires que mensongères. Il écrit : « par le versement d'une sommes de plus d'un million de dollars sous forme de retraite pour ses soins médicaux, somme touchée auprès du Gouvernement MUZITO par son fils Christian TSHISEKEDI suivi d'un versement d'une rente mensuelle » Si le PN a accepté une retraite, comment expliquer sa candidature annoncée lors de ses dernières sorties ? Et pourquoi le pouvoir de Kanambé ne dénonce pas le « deal » violé par le PN ?
L’inspirateur de Kabeya Léopard ajoute ceci : « C'est ce qui expliquerait le désordre entretenu au sein du Parti pour que l'UDPS ne puisse pas gêner le pouvoir de Kinshasa l'année prochaine lors des élections. » Sous-entendu, si le PN avait créé le Coc, c’était pour entretenir le désordre au parti. Merci pour l’info. Le texte de Kabeya Léopard cite le Dr Mpuila. J’en profite pour mettre en garde ce dernier sur cette racaille qu’il connaît et qu’il a eu à dénoncer en son temps. Si le Dr Mpuila, avec qui j’ai conféré au téléphone, s’approche trop de cette pègre, il se brûlera les ailes. Un homme averti… ! Et notre troubadour de Léopard qui continue en menaçant le PN de chantage : « Ma demande est simple, soit il revient à la raison pour faciliter la réconciliation en annulant toutes les décisions qui violent les textes du Parti et en reconnaissant le Congrès tenu en avril 2009 avec toutes ses résolutions et le prochain Congrès sera un Congrès Extraordinaire de réconciliation et de validation des candidats aux différents mandats, dans le cas contraire, nous allons mettre sur la place publique toutes ces combines. » Avouez que nous avons atteint les sommets de l’ignominie ! Etait-ce un crime, pour le PN, de chercher à libérer ses compatriotes du statut de sous-hommes pour se faire importuner aujourd’hui par ceux-là mêmes qui ont échoué dans leur libération ?
Que dire de la fin de son posting ? D’abord un nombrilisme qui ramène tout aux Luba du Kasaï Oriental (voir les noms des leaders qu’il cite) même s’il ne le dit pas clairement. Ensuite, on comprend le pourquoi de sa folie furieuse (L'Ambassadeur BELTCHIKA, Maître Jean-Joseph MUKENDI et Professeur KABEYA TSHIKUKU qui sont humiliés aujourd'hui pour avoir tenu le Congrès d'avril avec beaucoup des peines) et on remarque le mépris pour le sort de Aka et Diatezulwa, non Luba, qui pourtant sont logés à la même enseigne que les mentors de Léopard. Quand on vous disait Tshintu tshietu… En conclusion, on peut dire que ce texte a été rédigé par une bande de comploteurs aux abois, qui s’étaient pris pour des souris qui pouvaient danser en l’absence du chat, et qui ayant remarqué leur échec cherchent maladroitement à se faire réhabiliter. Pauvres diables !
Voici la VERITE : Kabeya le léopard sans dents a omis volontairement de préciser que cette affaire est arrivé par Mukendi, qui se présentait alors comme le Conseiller du PN et qui avait été contacté fin 2008 ou début 2009 par Muzito qui, disait-il, avait reçu de Kanambé l’ordre de « contribuer » aux soins de santé du PN à hauteur de $ 1 000 000 (1 million de dollars). Mukendi déclina subtilement l’offre, en orientant la démarche vers le paiement d’indemnités dues au PN par l’état congolais depuis qu’il a quitté sa fonction de 1er Ministre et qui sont financées par la Banque Mondiale. C’est-à-dire, au lieu de recevoir cet argent sale, le PN accepterait de percevoir ses arriérés de paiement. Muzito ayant compris la manœuvre répondit à Mukendi qu’il n’était pas mandaté pour cela. Et l’affaire s’arrêta là. Mukendi prit soin quand même d’en référer à Maman Marthe et à Félix. D’ailleurs le jour où maitre Mukendi avait appelé maman Marthe pour lui raconter ces choses, j’étais présent et le PN a dit à maman qu’il n’avait mandaté personne pour quémander des sous à qui que ce soit pour ses soins médicaux. Et maman le répéta à ce dernier.

A côté de cette mise au point, il y a la révélation que voici : le mercredi 28 juillet dernier Mme Bernadette M., cousine du PN avait reçu chez elle à Mons, la visite curieuse de deux personnages très controversés. Il s’agit d’une part du vieux sorcier et bonimenteur d’Anvers, et d’autre part de Ronald Vanden Bogaerd, l’ami fidèle et incoditionnel de Lambert Mende (c’est lui-même qui se vante de ça). Ces deux lascars ont demandé à la dame de prier son cousin (le PN) d’abandonner ses fonctions à Mukendi qui, toujours selon eux, serait un PN au profil acceptable pour Kanambé. De qui tenait-il cette affirmation ? De Lambert Mende bien sûr. Et Félix m’apprend que le même Ronald lui avait déjà tenu ce discours avant de s’entretenir avec le PN en mai dernier, sauf que cette fois-là il avait ajouté Beltchika et lui-même Félix. Lorsque Mme Bernadette M. nous apprit que le bonimenteur se plaignait auprès d’elle d’être taxé de sorcier par ses neveux, j’ai failli tomber à la renverse. Comment peut-on qualifier une telle attitude ? Ce sont les mêmes qui crient haro sur la famille du PN, qui n’hésitent pas à utiliser le même canal (la famille) pour assouvir leurs basses besognes. Allez-y comprendre !
Selon des informations émanant directement du milieu de Kanambé et parvenues au PN, c’est le branle-bas de combat à l’Amp, depuis son annonce pour la candidature aux présidentielles de 2011. Une cellule « UDPS » a même été créée pour envisager les voies et moyens de faire échec à la candidature de Tshisekedi et à l’implication de l’UDPS son parti. Parmi les moyens retenus il y a : limitation de l’âge d’accession à la magistrature suprême (à 65 ans), l’interdiction à toute personne ayant vécu un temps (à déterminer) à l’extérieur, l’accentuation du conflit interne à l’UDPS, la corruption… etc. Lorsqu’on voit l’attitude des acteurs cités dans cette cabale, il y a lieu de faire le lien avec cette cellule « UDPS » d’autant plus que par l’un deux, Lambert Mende (et donc Kanambé), est au courant de tout. De plus, Ronald a effectué récemment un voyage à Kinshasa au cours duquel il s’est entretenu longuement avec Mukendi le 04 juillet, venant de chez Mende. D’autre part, j’attire votre attention sur la mascarade de plébiscite qui a eu lieu lors de la messe noire. En effet, si cette « élévation » du PN avait été sincère, pourquoi le pouvoir n’avait pas songé déjà à créer ladite cellule ? C’est une preuve que ce qui s’y passait n’inquiétait pas Kanambé qui avait reçu la confirmation par Mukendi et Beltchika que tout allait se passer comme ils l’avaient conçu et que le moment venu (à la mort du PN) le parti allait se mettre au service de Kanambé, par reconnaissance, puisqu’il avait financé la messe noire. Voilà comment nous aurions été bouffés à la sauce des « rit-qui-nient »
En conclusion, apprenez qu’un complot se trame contre le PN. Ceux qui avaient déjà entrepris de le trahir sont très actifs sur ce front ces derniers temps, car la donne a changé. Le PN que l’on annonçait mourant a refait surface contrairement aux prévisions et de surcroît se porte candidat aux Présidentielles. Kanambé n’en dort plus. La maladie mystérieuse qui a frappé le PN et l’assurance affichée par les putschistes sur le non retour de ce dernier aux affaires nous confirment les informations reçues en 2006, faisant état de ce qui avait été décidé dans certaines officines, sur l’anéantissement d’Etienne Tshisekedi. Par contre, l’extrême violence observée dans leurs propos ces derniers temps et l’acharnement à arriver, coûte que coûte, à une réconciliation, ajoutés à l’agitation constatée dans le camp de l’Amp depuis l’annonce, par Tshisekedi lui-même, de sa candidature, démontre que leur plan est mis à mal et qu’ils cherchent à mettre en place le plan B. A présent, nous attendons le déballage du « primai rien » Léopard. S’il ne le fait pas, nous allons l’y contraindre. A sieur Kabeya, nous vous donnons 5 jours pour apporter les preuves de ce que vous avez écrit. Apres ce délai, nous prendrons d’autres dispositions. Sachez que désormais, nous rendrons coup pour coup. A bon entendeur, salut !
J. MUNTUABU L. LUABEYA

Répondre