Voici les dernières photos d’Armand TUNGULU à la morgue

Espace réservé au comité fédéral et au bureau de l'assemblée
Répondre
Avatar du membre
Lacoste
Administrateur - Site Admin
Messages : 566
Enregistré le : mar. août 08, 2006 4:18 pm
Localisation : Udps

Voici les dernières photos d’Armand TUNGULU à la morgue

Message par Lacoste » jeu. janv. 20, 2011 7:28 pm

FLASH/Voici les dernières photos d’Armand TUNGULU à la morgue la nuit de son enterrement clandestin

Image

Source: http://www.aparecordc.org/forum//galeri ... 332627.pdf

Relisez ce que Lambert Mende disait de Armand Tungulu
Accusé de vouloir saboter les élections

Armand Tungulu Mudiandambu avait reçu comme mission de saboter les élections de 2011 en République démocratique du Congo (RDC) et de déstabiliser le pouvoir en place par la voie des armes, a affirmé le porte-parole du gouvernement congolais."Nos sources renseignent qu'il était convaincu d'avoir reçu une mission divine pour éliminer le chef de l'Etat Congolais mais qu'il avait provoqué l'incident dans l'espoir d'être reçu par le président. Il a déclaré militer activement dans une demi-dizaine d'associations politiques de la diaspora congolaise, à savoir: l'Apareco, le Mouvement UNIR/MN, le Mouvement pour le changement des mentalités, le groupe Bana Congo et Arc Mapinga", a affirmé le ministre de la Communication et des Médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, au cours d'un point de presse mardi à Kinshasa, selon la presse congolaise de mercredi.

"On a pu établir en outre que Armand Tungulu était arrivé à Kinshasa en provenance de Bruxelles le 15 septembre dernier. Il avait effectué une autre visite au pays le 23 mars 2010", a ajouté Lambert Mende.

Selon lui, un film sur DVD le montre participant à une réunion du mouvement "armé" Arc Mapinga dirigé par un "colonel" Fely Fofe. "Une réunion au cours de laquelle le 'combattant Armand Tungulu' et ses compagnons annoncent leur résolution de saboter les élections de 2011 et de déstabiliser le pouvoir en place par la voie des armes comme celle de la politique a échoué", a précisé le ministre.

Il a également promis qu'après les conclusions des enquêtes en cours, le gouvernement remettrait la dépouille du défunt à sa famille.

Répondre