A Mme colette braeckman

Espace réservé au comité fédéral et au bureau de l'assemblée
Répondre [phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
Avatar du membre
Tshipamba Mpuila
Messages : 404
Enregistré le : ven. août 11, 2006 7:29 pm
Localisation : BELGIQUE
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

A Mme colette braeckman

Message par Tshipamba Mpuila » sam. nov. 05, 2011 9:12 pm

Image
photo passée au révélateur de mensonges

A Mme colette braeckman

1. L’un des derniers vestiges de l’esclavage et du colonialisme surannés, archaïques, anachroniques et périmés

Madame,

Apprends que les deux idéologies qui te sont chères (Esclavage et colonisation) contiennent, au niveau de leurs principes mêmes, des défauts graves, des contradictions et des incohérences fondamentales qui les amènent finalement à l’impasse et entraînent inéluctablement leur effondrement.

Lis « la Dialectique du Maître et de l’Esclave » dans « la Phénoménologie de l’Esprit » de Hegel pour comprendre comment, au début de la confrontation, le Maître devient Maître et l’Esclave devient Esclave. Cette dialectique existe chaque fois que deux individus s’affrontent dans un conflit. Chacun d’eux cherche la reconnaissance de la supériorité de sa dignité et de sa valeur, il veut que l’autre s’incline devant lui, accepte son autorité et renonce à sa propre dignité, à sa propre valeur, à sa propre liberté, à ses propres droits.

Dans cette confrontation, l’individu qui recourt aux moyens humains, psychologiques, technologiques supérieurs, qui accepte d’aller jusqu’au bout de son désir, sans faiblir devant la peur de la mort, qui prend les risques, devient le Maître de celui qui n’a pas su faire la même preuve de sa liberté et qui n’a pas su prendre des risques : « La vie vaut ce que nous sommes capables de risquer pour elle ». Il n’y a de liberté que par l’acte même de libération : celui qui ne veut pas risquer sa vie risque la servitude.

Mais au cours de la relation, l’individu devenu Maître devient dépendant de l’Esclave, il devient passif et inactif. C’est son Esclave qui travaille, qui s’humanise, qui transforme la nature, qui s’accomplit. Le Maître devient dépendant du travail de son Esclave, il devient, sans s’en rendre compte, l’Esclave de son Esclave, car c’est en travaillant qu’on atteint la liberté et qu’on devient libre. Le Maître se trouve doublement lié à son Esclave : par le désir de se faire reconnaître durablement comme Maître et libre, et par la nécessité d’interposer, entre lui et le monde, son serviteur dont le travail lui assure les moyens de se maintenir au dessus des contingences de la vie.

L’Esclave est l’être qui, transformant la Nature, accède immédiatement à l’objet dans son côté passif et actif. Le Maître, qui pour sa part, ne travaille pas mais fait réaliser vit immédiatement dans la jouissance de l’objet consommable : il ne connaît de l’objet que son côté passif. L’esclave, travaillant (réalisant) à transformer le monde naturel et humain, se transforme lui-même et revendique son autonomie au monde dans sa transformation humaine au monde, tandis que le Maître se rend étranger à son monde, qu’il ne reconnaît plus dans la reconnaissance qu’en fait l’esclave. En effet, celui-ci, s’appuyant sur le produit de son travail, va renverser le rapport de domination pour se retrouver dans l’accomplissement du monde humain : l’égalité.

Il en est de même de la colonisation. En effet, le fossé est très profond et infranchissable et la distance infinie entre la colonisation et la civilisation. De toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministérielles expédiées, on ne saurait réussir une seule valeur humaine.

L’histoire a démontré comment la colonisation a travaillé à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et a montré que, chaque fois qu’il y avait dans les colonies une main coupée, un homme égorgé, un œil crevé, une fille violée, un homme supplicié…, que dans les Métropoles soit on ne disait rien soit on acceptait ces horreurs, ces atrocités, ces cruautés et ces graves atteintes à la vie, à la dignité humaine, aux libertés et aux droits de l’homme, il y avait un acquis de la civilisation qui pesait de son poids mort, une régression universelle qui s’opérait, une gangrène qui s’installait, un foyer d’infection qui s’étendait et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces êtres humains enchaînés et torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y avait le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent.

2. La lobbyste la plus zélée de la force étrangère d’occupation, de domination, de servitude, d’oppression, d’extermination et de prédation

Madame,

Depuis le 28 Octobre 2011, tu es devenue pour la nième fois une personnalité politique congolaise. Tu t’es placée sur la première ligne du front du Combat de la force étrangère d’occupation, de domination, d’oppression, de servitude, d’extermination et de prédation – le conglomérat militaro-politique AFDL/CPP/PPRD/AMP/MP dont le chef de file est un imposteur qui a démontré en se présentant comme un fils des parents d’emprunts qu’il n’a aucune notion de dignité humaine et aucun respect pour soi-même et pour ses parents biologiques - face à notre Peuple et face à ses dignes représentants et à l’un de ses meilleurs fils. Et tu as inauguré ta campagne électorale en crachant ton venin contre Etienne Tshisekedi, le Candidat du Peuple Congolais, et tu l’as agressé avec une virulence et une violence rares. Ton éducation, ta culture et ta déontologie professionnelle ne cessent de nous surprendre. Peux-tu te permettre d’écrire un même texte sur un leader politique belge ou d’un autre pays ? Un Congolais peut-il se le permettre sur un leader politique belge ?

Ton article intitulé « L’ultime ambition de l’éternel opposant », a provoqué en moi le dégoût, le profond mépris et la pitié envers toi. Dans ta tentative vaine du vol de l’histoire, de la falsification des faits, dans tes injures, tes mensonges, tu as été incapable de préserver ne fût-ce qu’un minimum de ta dignité, de garder une certaine hauteur et de résister à la médiocrité. Tu as de façon débridée et aveugle exhumé ton aigreur suicidaire et ta haine viscérale contre notre Peuple et contre Etienne Tshisekedi.

Cette haine et cette aigreur qui sont en train de consumer inexorablement ton cœur ont commencé à l’embraser depuis le jour où tu avais campé et veillé toute la nuit dans la véranda de la Résidence d’Etienne Tshisekedi et supplié notre Leader, mais en vain, de t’accorder une interview pour que tu puisses mieux vendre ton journal et bénéficier de plus d’estime et de nouvelles promotions dans l’opinion et auprès de tes Chefs. Ce jour-là, Etienne Tshisekedi ne t’a pas accordé l’interview sollicitée. Il t’a proposé qu’au lieu de te limiter à n’interviewer que le Leader tous les jours, mieux valait de temps en temps de descendre dans les rues et essayer de connaître directement les aspirations de notre Peuple en interviewant ce dernier car lui, Etienne Tshisekedi et l’UDPS, avaient réussi à débarrasser progressivement le Peuple de la peur qui l’avait paralysé, étranglé et muselé très longtemps.
3. Le profil, les qualités et les atouts d’Etienne Tshisekedi
Madame,
Le profil, les qualités et les atouts d’Etienne Tshisekedi sont décrits par tous les Experts, Observateurs et Journalistes internationaux et nationaux sérieux et crédibles. Tous les Grands de ce Monde, à des moments névralgiques de l’histoire nationale, défilent à la Résidence d’Etienne Tshisekedi pour s’enquérir de sa vision et de ses propositions concrètes et ils déclarent devant la presse qu’Etienne Tshisekedi est l’un des Meilleurs Fils d’Afrique dont notre Continent est fier. Etienne Tshisekedi a même forcé l’admiration de ses bourreaux comme l’a révélé l’un des membres de la famille de Mobutu dans son livre. Toi-même, dans beaucoup de tes écrits, que des fois ne t’es-tu extasiée jusqu’à entrer en transe devant le profil, les qualités et les atouts d’Etienne Tshisekedi !
Te souviens-tu encore des éloges faits aux Actes historiques de la Conférence Nationale Souveraine (CNS) et à Etienne Tshisekedi dans ton éditorial du 25 Juillet 1997 ?
A la fin d’une conférence à Bruxelles, je t’ai demandé de nous retirer à deux pour un petit moment loin de la foule. Et là, à l’abri du regard des curieux, je t’ai très discrètement et poliment montré une copie de l’éditorial susmentionné pour te rafraîchir la mémoire, te confronter avec tes propres écrits, réveiller en toi un sursaut de dignité, de cohérence, de professionnalisme, un souci d’objectivité et d’adhésion à la vérité… et te donner la preuve de la versatilité, de l’inconstance, des contradictions et des incohérences flagrantes qui sont présentes dans tes écrits et qui amènent le lecteur avisé à se demander si tout cela ne constituerait pas les symptômes extérieurs de l’angoisse profonde, de la désunion tragique de ton être profond et des déchirements intérieurs dont tu serais la proie.
A la vue et à la relecture de cet éditorial, tu étais visiblement et désagréablement décontenancée, surprise, honteuse, très gênée et mal à l’aise devant moi. Et, alors que tu avais déjà commencé à encenser l’AFDL dans tes écrits publics, tu t’es paradoxalement, avec profusion et redondance, adonnée aux éloges envers la CNS et envers Etienne Tshisekedi et à dénigrer la nouvelle dictature imposée à notre Peuple par l’AFDL !
Il y a un consensus général sur le profil, les qualités et les atouts ci-après d’Etienne Tshisekedi :
Un homme d’Etat, un démocrate, un humaniste, un pacifiste, un homme compétent, un homme de paix; un Leader qui a mis le triomphe de l’Idéal démocratique, de l’Intérêt Supérieur de notre Peuple et de nos Partenaires au-dessus de sa propre vie, de sa liberté, de ses intérêts, de ses droits, des honneurs, des privilèges et des avantages personnels ;
Un Leader qui, pour le triomphe des valeurs et des idéaux qu’il considérait comme sacrés, a accepté de tout endurer (humiliations, relégations, emprisonnements, bannissements, expropriations extrajudiciaires, coups et blessures, tortures, traitements cruels, inhumains et dégradants) ; Un Leader constant qui a accepté d’affronter, les mains nues, la tyrannie et mis sa vie en danger mortel ; un Leader exemplaire qui tout au long de son Combat politique n’a jamais pris les armes et ni versé le sang de qui que ce soit ;
Un Leader irréprochable qui ne s’est jamais compromis de loin ou de près dans les assassinats, les crimes, les détournements des deniers publics de l’Etat ; Un Leader visionnaire, constant, sage, mûr, simple, humble, lucide, perspicace, compétent, stratège, tenace, pragmatique et tolérant ; un homme libre et responsable ; un homme de conviction et de principes ; un homme sérieux et crédible, respectueux du droit, de la loi, de la parole donnée, des textes légaux et des engagements pris ; un homme inoxydable et un lutteur infatigable ;
Un Leader qui incarne l’Espoir et la garantie des intérêts partagés de notre Peuple et de nos Partenaires ; Un Leader dévoué et rassembleur qui s’est totalement oublié lui-même et qui n’est pas entaché par des antivaleurs telles que le narcissisme, l’égocentrisme, l’orgueil, tribalisme, corruption… ; Un Leader qui n’a souillé sa vie et son Combat noble et juste ; Un Leader charismatique qui illumine toute une pièce et tout un pays par sa simple présence et qui attire le Peuple vers lui comme un aimant irrésistible…
Mais depuis que ton cœur est envahi par une aigreur suicidaire et transpercé par une haine corrosive, ce profil, ces qualités et ces atouts d’Etienne Tshisekedi devant lesquelles tu t’émerveillais tant ont par enchantement disparu ; ils se sont volatilisés. Tu décris désormais Etienne Tshisekedi comme étant spontanément devenu un homme narcissique, orgueilleux, tribaliste, imprévisible…

L’obsession, les insomnies, les hallucinations, l’hystérie et le délire dont tu es devenue la proie t’ont rendue inapte à toute objectivité et à toute transcendance et t’empêchent de constater que tu rames seule à contre-courant de l’histoire universelle ; que personne ne te prend plus au sérieux et que tu es en train de te détruire toi-même plus que ne le font tes adversaires et tes ennemis.

Voici quelques-uns des thèmes que nous aborderons prochainement par rapport à l’article de Mme colette braeckma, du 28 Octobre 2011 intitulé « L’ultime ambition de l’éternel Opposant » :

1. L’ambition d’Etienne Tshisekedi : quelle est-t-elle ? Et est-elle ultime ? Qu’en est du caractère « éternel » du Combat d’Etienne Tshisekedi ?

2. Cours à Mme colette braeckman sur l’assassinat du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba sur lequel elle, qui s’est autoproclamée « spécialiste du dossier congolais » a fait preuve d’une ignorance flagrante : Que disent les Officiels (y compris de la Maison Blanche et du C.I.A.), les Experts et les Spécialistes internationaux sérieux et crédibles, les Ténors du Groupe de Binza, les témoignages de certains occidentaux et congolais acteurs et co-auteurs de l’assassinat du Premier Ministre Emery Lumumba… ? Qui en sont les vrais responsables et pourquoi l’ont-ils assassiné? Etienne Tshisekedi a-t-il jamais été membre du Groupe de Binza ? Y a-t-il moyen de déférer Mme colette braeckam devant les Tribunaux Internationaux pour ses tentatives délibérées de falsifier notre Histoire nationale, manipuler et instrumentaliser les esprits faibles et naïfs, ses calomnies, ses diffamations et sa propagande mensongère pour souiller la dignité, l’honneur et la respectabilité de notre Leader Etienne Tshisekedi ?

3. Etienne Tshisekedi appartient-il déjà à l’histoire ? Pourquoi tant de foules, à l’intérieur et à l’extérieur de notre Pays, accourent-elles à chaque passage d’Etienne Tshisekedi, l’ovationnent, expriment leur communion intime avec lui, leur soutien à son Combat, leur allégresse, leurs espoirs et leurs attentes…?

4. Explication sur les événements de Septembre 1991 : Comment Etienne Tshisekedi était-il devenu Premier en Septembre 1991 (Avait-il été nommé par Mobutu ou désigné par l’Union Sacré à l’issue des négociations entre la Mouvance Présidentielle et l’Union Sacrée de l’Opposition ?) ; Pourquoi Etienne Tshisekedi avait-il biffé la mention « Garant de la Nation » du texte qu’il devait signer et avait-il ou non raison de biffer cette mention ? Mobutu avait-il ou non été poussé à la faute par Etienne Tshisekedi (et pourquoi) pour prendre la décision de démettre Etienne Tshisekedi du poste de Premier Ministre… ?

5. Que se manifeste tout Compatriote qui dispose des preuves irréfutables qu’Etienne Tshisekedi a ne fût-ce qu’une fois dans sa vie posé un acte relevant du tribalisme et du favoritisme envers ses frères de tribu et de région et un acte d’exclusion de nos Compatriotes des autres tribus et provinces méritant tel ou tel droit (études, profession…). Le Manifeste de la N’Sele avait-il jeté les bases du Parti unique ?

6. Le rôle joué dans la naissance de l’UDPS notamment par l’aspiration profonde et légitime de notre Peuple à la liberté et à l’Etat de droit démocratique ; la nature tyrannique du régime de Mobutu ; la faillite de l’Etat dans tous les secteurs de la vie nationale, les violations des libertés et des droits de l’homme ; les antivaleurs, les injustices, le favoritisme, les détournements des deniers publics, les humiliations et la souffrance de notre Peuple, la corruption, la mauvaise gouvernance, les deux guerres du Shaba (1977-1978), le Discours de Mobutu le 25 Novembre 1977 sur le « Mal Zaïrois », les événements de Katekelayi (Juillet 1979), l’Interview d’Etienne Tshisekedi le 2 Octobre 1980 à la Libre Belgique, Les deux guerres du FLNC au Katanga (1977-1978), les Interpellations au Parlement (1978-1979), l’entêtement de Mobutu face aux cris de détresse et des gémissements de notre Peuple, aux critiques fondées formulées par le Parlement et à la Lettre Ouverte des Treize Parlementaires…

7. Quelle était la véritable attitude de l’Occident démocratique face à l’exigence d’un Etat de droit démocratique par notre Peuple et par l’UDPS ? Et quelle était la motivation de l’Occident démocratique? Quelle avait été l’attitude de l’Occident démocratique face à la Conférence Nationale Souveraine (CNS) et pourquoi Etienne Tshisekedi a -t-il refusé de continuer à recevoir les Ambassadeurs de l’Occident démocratique après le Coup d’Etat militaire perpétré le 1er Décembre 1992 par Mobutu et ses Collaborateurs bloquant l’application des Résolutions de la CNS ?

8. Est-il vrai, comme ose affirmer colette braeckman, que l’AFDL avait pris l’initiative d’envoyer ses émissaires pour rencontrer Etienne Tshisekedi ou bien c’est Etienne Tshisekedi qui avait déployé ses efforts pour pacifier le pays, trouver une solution politique et globale à la crise, écrire à Laurent-Désiré Kabila une lettre le 15 Mars 1997 (nous avons cette lettre pour ceux qui veulent en prendre connaissance), proposer la tenue du Dialogue intercongolais à Laurent-Désiré Kabila, entreprendre des démarches humiliantes vers l’AFDL dès le 17 Mai 1997 pour amorcer le dialogue et le rapprochement des points de vue, mettre à la disposition de l’AFDL une équipe de technocrates et d’experts pour harmoniser les points de vue, le refus d’Etienne Tshisekedi d’accepter le poste de Vice-Président au sein du régime stalinien de l’AFDL et son insistance à continuer à proposer la tenue des négociations politiques nationales et la mise en place des institutions de Transition…

9. Le rôle joué par Etienne Tshisekedi pour mettre fin à la 2ème Guerre de l’AFDL, la tenue du Dialogue Intercongolais (DIC), la signature de l’Accord de Lusaka, le respect de cet Accord par les belligérants signataires, la tenue et la réussite du DIC, la création de l’ASD, le périple d’Etienne Tshisekedi dans certains pays africains (Mozambique, Zimbabwe, Rwanda…) pour demander aux gouvernants de ces pays leur appui à ses propositions de voir le DIC se dérouler de façon harmonieuse et fructueuse jusqu’à la fin et aboutir par l’Accord Global et Inclusif ; Comment est-on arrivé à la signature de l’Accord Global et Inclusif à l’issue du DIC et comment s’est frauduleusement effectuée la désignation des animateurs de la Transition ;

10. Comment Etienne Tshisekedi a-t-il joué le rôle de Garant de la paix et de la stabilité dans de notre Pays durant toute la Transition bien que frauduleusement exclu de la gestion de notre Pays ainsi que ses appels répétés lancés aux animateurs de la transition pour le respect des Résolutions du DIC et du timing prescrit à la Transition.

11. Pourquoi l’UDPS n’a-t-elle pas participé à la parodie électorale de 2005-2006 et quelle est l’opinion générale actuelle (nationale et internationale) - y compris la position exprimée dans les écrits publics par les Experts internationaux sérieux et crédibles et les Organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme - sur cette parodie électorale.

12. Qu’en est-il de la gestion financière et des ressources humaines au sein de l’UDPS ? Qu’en est-il de l’attitude des Membres, Cadres et Responsables politiques de l’UDPS envers Maman Marthe Tshisekedi et envers le secrétaire National aux Relations Extérieures M. Félix Tshisekedi ?

13. Quelle est la conclusion générale qu’il faut tirer à l’égard de Mme colette braeckam ?

14. En vue de mettre cette dame définitivement hors d’état de nuire, quelles les démarches à entreprendre après de la Direction du Journal Le Soir ; auprès des Instances judiciaires belges et internationales ; auprès des Organisations qui luttent pour faire progresser la démocratie dans le Monde ; auprès des Instances Internationales des Médias ; auprès des Autorités politiques belges, européennes et de l’ONU, auprès de CPI ; auprès des Ligues qui luttent contre les violences sexuelles au Congo dans le cas d’une femme qui se désolidarise du Combat universel mené pour le respect de la dignité et de l’intégrité sexuelle, physique et psychologique de la Femme dans le Monde ; une femme prise en flagrant délit de campagne publique de prosélytisme et de soutien envers les auteurs de ces violences sexuelles ; une femme prise en flagrant délit de campagne publique, calomnieuse, diffamatoire et mensongère contre les hommes épris de volonté politique, de bonne volonté, de paix, de liberté, de justice et de solidarité envers les femmes victimes actuelles et futures de ces violences sexuelles ; une femme prise en flagrant délit de propagande publique contre ceux qui luttent de toutes leurs énergies et de toutes leurs forces pour l’instauration d’un système politique et de la mise en place des gestionnaires capables de mettre fin à ces violences sexuelles ; une femme journaliste prise en flagrant délit contre la Déontologique professionnelle…

15. Que doivent faire les Femmes congolaises contre cette femme qui est ennemie de leur dignité ?

16. Quelques images et photos pour l’album de colette braeckman des femmes violées et mutilées au Congo/Kinshasa et du sort de qui elle s’est totalement désolidarisée en soutenant les auteurs et co-auteurs de ces violences sexuelles et en s’attaquant à ceux qui luttent pour y mettre fin. .

17. Quelles sont les démarches à entreprendre et les actes à poser pour mettre hors d’état de nuire cette ennemie jurée de notre dignité humaine, de notre liberté et de la réalisation des aspirations profondes et légitimes de notre Peuple ?

Fait à Bruxelles, le 5 Novembre 2011.
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM 0032-485-270-866 ; E-mail : tshipambampuila@yahoo.fr


Pour le Bureau d’études, expertise et stratégies de l’UDPS
Dr Fr. Tshipamba Mpuila
GSM 0032-493-325-104; e-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr

Répondre [phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable