Rappel, Dans le Monde entier, aucun peuple libre, digne, fier, indépendant et souverain n’applique une constitution étra

Avatar de l’utilisateur
Tshipamba Mpuila
Messages : 434
Inscription : ven. août 11, 2006 7:29 pm
Localisation : BELGIQUE

Rappel, Dans le Monde entier, aucun peuple libre, digne, fier, indépendant et souverain n’applique une constitution étra

Message par Tshipamba Mpuila »

LEADRSHIP NATIONAL CONGOLAIS DE PROGRES
Rappel, Dans le Monde entier, aucun peuple libre, digne, fier, indépendant et souverain n’applique une constitution étrangère

Une constitution étrangère imposée à un autre peuple s’appelle « le Code noir » (constitution pour gérer les esclaves) ; ou « la Charte coloniale » (constitution pour gérer le peuple colonisé). Le Peuple Congolais applique, jusqu’à ce jour, sur le sol de ses Ancêtres, avec fierté et sérénité, une constitution qui est à la fois le Code noir et la Charte coloniale.

Un peuple qui se réjouit d’appliquer une constitution étrangère a perdu son ADN spécifique propre, son Ame, son identité, son indépendance et sa souveraineté ; c’est un peuple d’esclaves consentants, fiers et heureux d’être esclaves ; c’est un peuple qui tient à demeurer esclave et qui aspire, non à la liberté, mais à l’esclavage.

Les Compatriotes qui, tout en appliquant une constitution étrangère, parlent de la valeur des Congolais, de leur dignité, de leur liberté, de leur grandeur, de leur droit à l’autodétermination, de l’indépendance et de la souveraineté nationale ne savent pas de quoi ils parlent.

L’origine et la qualité de la constitution que vous appliquez dans votre Pays révèlent votre nature profonde, le degré de votre développement humain, le niveau de votre humanisation et votre place dans la Marche de l’Humanité vers la Culture, la Civilisation et le Progrès.

Les Compatriotes qui ne se sentent pas concernés et interpellés par la problématique de l’application d’une constitution étrangère dans notre Pays ; ceux qui sont indifférents par rapport à la question cruciale relative à l’application, jusqu’à ce jour, d’une constitution étrangère dans notre Pays ; ou ceux qui considèrent cette question comme un épiphénomène, un problème accessoire, subsidiaire et négligeable… donnent la preuve du degré de destruction humaine, de deshumanisation, de dégénérescence et de déchéance dont nous avons été victimes durant différents systèmes déshumanisants qui se sont succédé dans notre Pays et qui nous ont façonnés dans leur moule.

Nous mettons, pour la nième fois, à la disposition de nos Compatriotes, un document sur la constitution actuelle, un document qui a pour objectif d’interpeller tous nos Compatriotes.

Fait le 07 mai 2021.
Pour le Leadership Nationale Congolais de Progrès
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM et WhatsAAp : +32-493-325-104
E-mail : tshipamba.mpuila@yahoo.fr
Répondre