Que faire en cas d’un vote négatif à l’Assemblée nationale contre le Projet de Loi Tshiani ?

Avatar de l’utilisateur
Tshipamba Mpuila
Messages : 451
Inscription : ven. août 11, 2006 7:29 pm
Localisation : BELGIQUE

Que faire en cas d’un vote négatif à l’Assemblée nationale contre le Projet de Loi Tshiani ?

Message par Tshipamba Mpuila »

Que le Peuple cesse des jérémiades interminables et des complaintes verbales sans les action concrètes, fermes, efficaces et décisives sur le terrain ; qu’il cesse d’être la victime inerte et consentante et le complice zélé, dévoué, fanatique et tribaliste au service des intérêts égoïstes de ses affameurs, bourreaux et assassins.

La meilleure forteresse, la meilleure arme et le meilleur rempart des tyrans, des maffieux, des criminels, des affameurs, des bourreaux et des assassins est l’ignorance, l’inertie, la tolérance, la légèreté, l’abrutissement, la naïveté, la lâcheté, la complaisance et même l’affection de leurs victimes.

Les tyrans, les maffieux et les criminels n’ont de force, de puissance et de pouvoir que ceux que nous leur donnons ; ils ne sont grands, forts et puissants que parce que nous sommes à genoux devant eux.
Nous sommes privés de notre liberté, de notre dignité, de notre valeur, de nos droits, de notre indépendance et de notre souveraineté nationale puisque nous les avons nous-mêmes délaissés. Personne n’est capable de nous en priver et de nous les arracher sans notre propre complicité, notre propre consentement avoué ou tacite.

C'est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance.
Rappelez-vous qu'à travers l'histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours... (Gandhi)

Le débat sur le Projet de Loi Tshiani a permis à tous les concitoyens de comprendre que le Projet de Loi Tshiani veut préserver et protéger l’indépendance et la souveraineté nationale contre les infiltrations étrangères au Sommet de l’Etat et épargner nos compatriotes dont l’un des parents est un étranger de se trouver devant un choix cornélien entre les intérêts vitaux de la RDC et les intérêts vitaux d’un autre pays dont l’un de leurs parents est originaire en cas de conflit entre la RDC et ledit pays.

Un homme prudent recourt à la raison, à la lucidité et au discernement ; il voit le mal au loin et il sait anticiper, prévenir et prévoir tandis qu’un fanatique aveugle ne réfléchit pas, il vit enfermé dans les émotions, les passions, les pulsions, l’immédiateté de la vie (dans le hic et nunc événementiel) sans profondeur ni perspective à long terme ; il ne voit ni plus loin, ni plus large, ni en profondeur.

Nos concitoyens dont un parent est un étranger auraient dû viser à accéder à d’autres fonctions ; soutenir le Projet de Loi Tshiani et se réjouir d’être épargnés, à l’avance et par une loi, de l’éventualité de se trouver devant un choix cornélien ; de faire de gré ou de force un mauvais choix ; d’être considéré et traité comme un traître de la Patrie et du Peuple et d’en subir toutes les conséquences jusqu’au bout. Ce sont ces concitoyens et leurs familles qui subiront les affres de la colère populaire, et non les fanatiques aveugles qui, pour leurs intérêts individuels, égoïstes, immédiats, éphémères et illusoires, les poussent dans le dos vers un danger.

Nous rappelons que si les Députés votent négativement contre ce Projet de Loi, ils donneront la preuve de travailler pour la pérennité de la Tragédie ; de ne pas représenter les aspirations profondes et légitimes de leurs électeurs et de la majorité de la population ; de ne pas œuvrer en faveur des intérêts vitaux de la Patrie et du Peuple ainsi qu’en faveur de la préservation et de la protection de l’indépendance et de la souveraineté nationale. Ils auront prouvé qu’ils sont les ennemis du Peuple et de la Patrie.

Nous rappelons que les ennemis du Patrie et du Peuple ont trouvé en RDC un terrain de prédilection de leurs aventures maffieuses à cause de l’attitude inappropriée du Peuple à leur égard.

C’est à cause de cette attitude du peuple congolais que les maffieux et les criminels impénitents et irrécupérables se promènent librement ; reviennent au pouvoir à toutes les échéances ; se sont mis à l’abri des poursuites judiciaires en s’agglutinant en toute quiétude dans les Institutions étatiques qui leur confèrent l’immunité.

Les opprimés jouent un rôle dans la domination qu’ils subissent : c’est parce qu’ils acceptent la domination que celle-ci peut se mettre en place et se perpétuer.

Si l’on est né dans un état de servitude, on ne peut pas regretter quelque chose que l’on n’a pas connu. C’est pourquoi les enfants des esclaves sont des serfs : ils n’aspirent qu’à l’esclaves et à plus d’esclavage car ils n’ont jamais connu la liberté et leurs parents, dans leur éducation, ne leur ont jamais parlé des bienfaits et des délices de la liberté car eux-mêmes n’y ont jamais goûté.

Les tyrans, les maffieux et les criminels recourent à la ruse pour abêtir leurs sujets en les maintenant ans l’ignorance de tout ce qui pourrait les attirer vers la liberté ; et en se faisant soutenir par quelques hommes, eux-mêmes soutenus par une centaine d’autres hommes, et ainsi de suite, jusqu’à ce que la totalité d’un territoire soit soumise à une même autorité. C’est la pyramide de la domination sociale (Etienne de la Boétie).
Emile Pouget a écrit dans la profession de foi du Père Peinard : « Il n’y a pas de tyrans ; il n’y a que des esclaves ; car là où personne n’obéit, personne ne commande ».

Concrètement :
• Il ne faut pas éparpiller les énergies et lutter contre les ombres, il faut focaliser le Combat sur les Députés nationaux ;

• Lutter pour obtenir un processus électoral transparent, crédible et démocratique.
• Demander au Secrétariat de l’Assemblée nationale la liste de tous les Députés nationaux actuels. C’est un droit pour les Citoyens de disposer de cette liste ;
.
• En cas de vote négatif, il faut photocopier cette liste et en assurer une très large diffusion à Kinshasa (dans toutes les Communes) et à l’intérieur de notre Pays (dans toutes les provinces et dans tous les endroits où il y aura les bureaux de vote).

• Demander au Peuple de ne voter pour aucun candidat député se trouvant sur la liste des ennemis de l’Indépendance et de la Souveraineté nationale. Pour cela, il faut vaincre toutes les pesanteurs qui nous fragilisent et nous maintiennent constamment dans la boue et dans la tragédie : les liens familiaux, claniques, tribaux, provinciaux et amicaux ; le fanatisme aveugle, la corruption, toutes sortes d’influences néfastes et nuisibles à la victoire des intérêts vitaux de la Patrie et du Peuple… ;

• S’opposer à la nomination, à quel que poste que ce soit, d’un individu se trouvant sur la liste des ennemis de la Patrie et du Peuple ;

• Lutter pour obtenir l’application du profil défini par la Conférence Nationale Souveraine pour accéder aux hautes fonctions dans notre Pays. Cfr. : pièce jointe ;
Ainsi, ces ennemis de la Patrie et du Peuple ne se retrouveront plus jamais au pouvoir, dans les différentes Institutions nationales.

Fait le 31 juillet 2021.
Pour le Leadership National Congolais de Progrès
Dr François Tshipamba Mpuila
GSM et WhatsAAp : +32 – 493 – 325 -104
Email : tshipamba.mpuila@yahoo.fr
Répondre